Montier-en-Der : Exposition-mémorial en l'honneur d'un gorille

L'exposition est celle du photographe Gilles Martin. / © Gilles Martin
L'exposition est celle du photographe Gilles Martin. / © Gilles Martin

L'exposition étonnante du photographe Gilles Martin intitulée "2027 : Mémoires d'un dos argenté" est visible à partir de ce jeudi 21 novembre et jusqu'au 24 novembre au haras de Montier-en-Der.

Par Juliette Poirier

Le concept est atypique. C'est à un "happening photographique" auquel les visiteurs pourront assister. Une expositions censée les projeter dans le futur.

Le constat

Gilles Martin est parti du constat suivant : "La communauté scientifique est unanime pour affirmer que de nombreuses espèces de primates risquent de disparaître définitivement de leur milieu naturel, dans les 10 à 15 années à venir. L’Orang-outan, le Bonobo, le Chimpanzé, le Gorille, font partie de ces espèces menacées d’extinction à très court terme".

L'histoire

Novembre 2027, République Démocratique du Congo, le dernier représentant  du gorille de montagne meurt assassiné par des braconniers. L’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) classe « Gorilla beringei beringei » dans la catégorie « EX extinct », et annonce officiellement l’extinction du Gorille de montagne…

La scénographie à forte symbolique de cet événement est censée susciter l’émotion et renvoyer, quelles que soient nos croyances, à notre propre mort ou à celle des êtres qui nous sont chers.

Une exposition photo de Gilles Martin / © Gilles Martin
Une exposition photo de Gilles Martin / © Gilles Martin

Le programme

  • une cérémonie symbolique à l'entrée du haras se déroulera le samedi 23 novembre à partir de 14h, avec un faire-part géant annonçant l'extinction du gorille baptisé Kolinga. Dans la cour derrière, 130 croix identiques à l'effigie du gorille.
  • Une exposition-mémorial visible dès ce jeudi 21 novembre accueille les photographie du gorille ainsi que le texte "Mémoires d'un dos argenté", un texte engagé qui retrace la vie du gorille Kolinga de sa naissance jusqu'à sa mort. Une histoire symbolique mais un animal bien réel photographié par Gilles Martin et tué par des braconniers 2 ans après dans le parc national de Virunga, au Congo RDC.

Sur le même sujet

Les + Lus