Reims se fait sortir de la Coupe de la Ligue par Lyon (3-2)

Sur la pelouse de Gerland, le Stade de Reims n'a pas réussi à rivaliser avec l'Olympique Lyonnais. Les joueurs d'Hubert Fournier ont marqué 2 buts par Oniangue et Ayité. Mais en face l'OL a poussé le ballon au fond des filets à trois reprises avec Gomis, Lacazette et Gourcuff.

Antoine Conte (Reims) dispute le ballon au Lyonnais Gueida Fofana.
Antoine Conte (Reims) dispute le ballon au Lyonnais Gueida Fofana. © AFP (archive)
Des actions dangereuses en pagaille pour l'Olympique Lyonnais ! La physionomie de la première période a largement tourné à l'avantage de l'OL. Dans une rencontre rythmée, les Reimois ont tout fait pour essayer de traverser l'orage sans dommage. C'est un petit miracle s'ils ont réussi à rentrer au vestiaire sur un score vierge 0-0. La seconde mi-temps fut beaucoup plus riche en buts, mais finalement pas plus favorable au Stade de Reims.

Les hostilités ont débuté avec un corner Lyonnais pourtant mal tiré (8ème minute). Le ballon tendu traverse toute la surface de réparation jusqu'à la ligne de touche adverse. Mais l'instant d'après le danger est déjà face aux buts Champenois avec Lacazette. L'attaquant Lyonnais récupère un centre et frappe sur le poteau. Cette première occasion ne fait que préfigurer le match à sens-unique qui va suivre.

Lyon manque de finition en première période


C'est d'abord Gomis qui va tenter sa chance. Au niveau du point de penalty, le Rhône-Alpin rate sa reprise et le ballon termine dans les bras de Placide (10ème minute). Puis Zeffane ose un centre tir enroulé. Le portier Reimois était battu ! Heureusement pour lui le ballon terminera à gauche de ses filets.

Lyon ne relâche pas la pression mais manque de finition, comme avec cette tentative de reprise retournée complètement ratée de Koné suite à un corner venu de la droite (28ème minute). Même approximation pour Lacazette qui navigue dans la défense Marnaise (35ème minute) et qui fini par frapper au dessus en oubliant ses coéquipiers démarqués.

L'OL se montrera encore dangereux sur coup de pied arrêté : d'abord avec un coup franc de Grenier qui ira mourir à gauche du but de Placide (36ème minute) : puis avec Gourcuff qui frôlera la transversale avec une frappe puissante (40ème minute). En face le Stade de Reims n'a pu mettre à son actif qu'un modeste coup-franc (22ème minute) facilement boxé des deux poings par Lopes.

Double coup de massue à l'heure de jeu


En seconde période l'Olympique Lyonnais a continué à mettre le pied sur le ballon. Dès le retour des vestiaire Grenier adresse un centre à Gomis mais Placide réussi à couper la trajectoire. Le temps pour Turan d'offrir enfin au Stade de Reims sa première frappe cadrée (54ème) et l'OL va finir par débloquer la situation.

Le premier but aurait pu intervenir sur pénalty : Fofana s'était effondré dans la surface après un contact avec Ayité (57ème). Mais c'est l'instant suivant que Gomis a placé une tête grâce à un centre de Lacazette. Imparable : Placide est battu. 1-0 pour Lyon (58ème minute).

3 minutes plus tard, Lacazette, encore lui, double la mise (2-0). Son tir croisé à ras de terre trompe le portier Reimois. Le ballon termine dans le petit-filet droit (61ème minute). Tout laissait à penser que les Champardenais seraient assommés après ce double coup de massue encaissé à l'heure de jeu. Et pourtant c'est le moment que l'attaque Reimoise a choisi pour repartir de l'avant !

Suspens relancé 


Certainement démobilisée, la défense Lyonnaise laisse De Preville remettre de la tête un petit ballon qui rebondissait dans la surface à Oniangue. Le milieu du Stade de Reims ne se fait pas prier et bien aidé par son élan pousse la balle dans les filets adverses (2-1 ; 65ème minute de jeu). Avec cette réduction du score le suspens est relancé alors que plus personne n'y croyait.

Mais Reims n'en profite pas et retombe dans ses travers en laissant Lyon continuer à faire le jeu. Gourcuff s'illustre avec une frappe déviée qui termine à ras du poteau droit. Placide peut remercier le ciel : il était pris à contre-pied (70ème). 10 minutes plus tard, c'est ce même Gourcuff qui ajuste un boulet de canon frappé en dehors de la surface et qui va se loger dans la lucarne gauche de Placide (3-1).

On pense une fois encore que la messe est dite ! Et pourtant l'intensité du match va encore être relancée avec Umtiti qui tacle Mandi dans la surface Lyonnaise. L'arbitre désigne le point de pénalty. Ayité ne tremble pas et ramène le Stade de Reims à une longueur des Lyonnais (3-2 ; 85ème minute de jeu).

Dans la foulée Reims manque d'égalisée sur une action complètement folle : Charbonnier tente un frappe croisée repoussée énergiquement par Lopes. Malheureusement pour les Marnais le temps était compté. L'arbitre siffle le coup de sifflet final qui élimine définitivement les joueurs d'Hubert Fournier de la Coupe de la Ligue.

Les Champardenais n'auront fait que courir après le score, semblant retrouver un peu de motivation qu'aux moments où ils se faisaient distancer au score par leurs adversaires. Une copie finalement insuffisante pour espérer renouveler l'exploit qu'ils avaient accompli au tour précédant contre Monaco.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade de reims football coupe de la ligue sport olympique lyonnais
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter