Européennes : Nadine Morano tête de liste UMP, Danjean renonce et sera n°2

L'information est révélée par Le journal de Saône et Loire auquel s'est confié Arnaud Danjean dans l'édition du mercredi 15 janvier. Le bourguignon sera le second de la liste UMP aux Européennes dans le grand-est emmenée par la lorraine. Annonce officielle la semaine prochaine.

© France Télévisions Lorraine
Selon nos confrères du Journal de Saône-et-Loire dans l'édition du mercredi 15 janvier 2014, les jeux sont faits pour la désignation de Nadine Morano comme tête de liste UMP aux Européennes dans le grand-est. Son principal challenger le député européen sortant bourguignon Arnaud Danjean se satisfait finalement de la seconde place.

Interrogé ce matin par téléphone, le service de presse de l'UMP rappelle que les investitures officielles seront annoncées la semaine prochaine, mardi 21 janvier, à l'issue de la commission nationale d'investiture de l'UMP co-présidée par Jean-François Copé -soutien de Nadine Morano (avec laquelle il est ce soir à Forbach)- et François Fillon.

Deux candidats "satisfaits"​

Tout se serait décidé hier, mardi 14, à l'occasion d 'une réunion provoquée par François Baroin avec les parlementaires de la circonscription grand-est.

François Baroin qui semblait préférer le sortant. Le 7 janvier dernier, dans une interview au quotidien L'Opinion, l'ancien ministre critiquait le calendrier et la méthode de son parti pour désigner les candidats aux européennes, jugeant que les sortants "devaient être prioritaires et les parlementaires nationaux associés au choix et que le calendrier retenu par l'UMP, "trop court", ne permettait pas de "désigner les meilleurs candidats".
Citant sa région Grand-Est, sans donner de nom, l'ex-ministre de l'Economie évoquait toutefois "le travail des sortants (NDLR Arnaud Danjean notamment) : il me semble indispensable que ce critère soit pris en compte".

A l'issue de la réunion Arnaud Danjean semble finalement satisfait de sa deuxième place :

"Le débat a eu lieu, tout le monde a pu s’exprimer, les sortants ont été entendus, c’est ce que je souhaitais. À l’arrivée, tout le monde est plutôt satisfait. J’ai préféré me ranger à la deuxième place plutôt que de me lancer dans une bataille au résultat incertain. L’essentiel était que notre famille politique ne se déchire pas une nouvelle fois. Et il est vrai que la notoriété de Nadine Morano plaide en sa faveur pour affronter des gens comme Édouard Martin ou Florian Phillipot. Je crois qu’elle en tête de liste. Nadine Morano et moi serons complémentaires." Arnaud Danjean, interrogé par le Journal de Saône-et-Loire.


De son côté, c'est en postant sur Twitter une photo avec Arnaud Danjean que Nadine Morano a fait part de sa satisfaction :

 

Affrontement Accoyer-Copé-Morano


Reste qu'à l'UMP, un certain nombre de grands élus étaient opposés à la désignation de la lorraine comme tête de liste.

C'était, et c'est toujours, le cas de Bernard Accoyer, lui-aussi membre de la commission d'investiture, qui s'est une nouvelle fois accroché hier à l'occasion du comité politique du parti de droite avec Nadine Morano et son soutien Jean-François Copé. Il reproche à la candidate de continuer à siéger à la commission d'investiture de l'UMP et dénonce "un conflit d'intérêt".


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections européennes politique nadine morano les républicains