• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Saint-Avold : La caserne Ardant-du-Picq mise sous cloche par le ministère de la Culture

© F3Lorraine
© F3Lorraine

Mesure d'urgence du ministère de la Culture : il est désormais interdit de toucher à la Caserne Ardant-du-Picq de Saint-Avold (Moselle). Le maire sortant voulait la détruire pour y construire une clinique. Une pétition de citoyens aura eu raison du projet… pour le moment.

Par Hélène Abalo

Depuis le 28 février 2014, le chantier est interdit au public. Un grillage entoure la Caserne Ardant-du-Picq de Saint-Avold. Le site est désormais sous la protection du ministère de la Culture.
Une mise sous cloche temporaire mais qui contrarie les projets de la mairie. Le maire de la ville, l'UMP André Wojciechowski avait effectivement une autre idée. En août 2003, il  mettait sur la table le projet de démolir les dix bâtiments, faire place nette et construire une clinique. Pour lui, une réhabilitation des bâtiments, en vue d'en faire par exemple des logements locatifs, revenait  à 4 millions d'Euros par bâtiment. Trop cher.

Mais c'était sans compter sur la levée de bouclier de plusieurs citoyens qui ne voulaient pas voir disparaître ainsi la dernière caserne de la ville, considérée comme un patrimoine historique et militaire.

"Le site a été occupé par les différentes armées et il faut reconnaître qu'il est assez unique et homogène.C'est le dernier souvenir du passé historique de la ville" estime André Thil, ancien militaire et membre fondateur de l'association Patrimoine Saint-Avold.

 / © F3Lorraine

Il n'est donc pour l'instant, plus question de toucher aux bâtiments. Ce sont les architectes et les experts de la DRAC, direction régionale des affaires culturelles qui vont investir les lieux pour dresser l'inventaire de ce qui doit être sauvegardé.

La caserne Ardant-du-Picq avait été construite en 1896. Le site avait été désaffecté en 1999 puis dépollué 7 ans plus tard.

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus