Artolsheim : il y a 70 ans un bombardier anglais tombait sous les balles allemandes

Publié le Mis à jour le

Le 15 mars 1944,  un bombardier anglais se crashait sur le village d'Artolsheim, à son bord, six jeunes soldats britanniques et un Canadien venus aider à libérer la France. Ils ont tous péri dans l'accident. 70 ans plus tard, la commune a décidé de se souvenir de ce sacrifice.

Une maquette de Lancaster symbolise désormais à Artolsheim le sacrifice de ces sept jeunes soldats britanniques et canadien. La maquette a été installée au coeur d'un nouveau lotissement à l'endroit même où le bombardier s'est crashé en mars 1944. Le petit-fils du pilote de l'avion a fait le déplacement pour assister à la cérémonie.
durée de la vidéo: 01 min 48
En souvenir de ces pilotes libérateurs