• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

L'ex future écotaxe s'appellera écoredevance

L'ecotaxe est morte vive l'écoredevance.. Après la révolte des bonnets rouges en Bretagne, le projet d'écotaxe avait été reportée. Mais une mission d'information parlementaire propose de remettre le dispositif en place, avec un nouveau nom et quelques aménagements pour le rendre plus acceptable. 

Par Denis Becker

 / © Le projet d'Ecotaxe n'est pas encore enterré. La mission d'information parlementaire lui reste majoritairement attaché, à l'image du député bas-rhinois Philippe Bies, qui se félicite du rapport présenté aujourd'hui.


En substance, l'application dès 2015 de l'écotaxe, mais pour la rendre plus acceptable, avec quelques modifications parmi lesquelles : un nouveau nom "écoredevance poids-lourds", une franchise de 400 km pour épargner les transporteurs locaux, ou encore un essai à blanc, dans toute la France pendant au moins 4 mois, pour vérifier que tout fonctionne sur le plan technique.

Une mascarade pour les opposants à l'écotaxe. Ils pensaient avoir été entendus, notamment par Ségolène Royal. La ministre de l'écologie avait parlé d'une remise à plat complète du projet. Pour l'instant rien n'est joué. Le gouvernement se prononcera en juin sur l'avenir de cette écoredevance qui devrait rapporter à l'Etat plus d'un milliard d'euros par an.
l'écoredevance
Reportage : Fraize Grégory, Dezempte Philippe, Queno Emilie et Schories Stephanie. Interviews : - Philippe Bies, Député (PS) du Bas-Rhin, Membre de la mission parlementaire - Christian Dupuy, Président OTRE Alsace

 

Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus