Cet article date de plus de 7 ans

Européennes : victoire du FN dans l'Est, devant l'UMP et le PS

Le vice-président du Front national Florian Philippot est le grand vainqueur des élections européennes dans la circonscription Est, suivi par Nadine Morano (UMP), tandis que le leader de Florange Edouard Martin entrera sans sa coéquipière Catherine Trautmann (PS) au Parlement européen.
Florian Philippot est élu député européen
Florian Philippot est élu député européen © MaxPPP
Florian Philippot, parachuté en 2012 à Forbach, où il avait alors échoué face au PS aux législatives, triomphe cette fois avec plus de 29% des voix, selon des résultats partiels (7,5% en 2009), après avoir essuyé un nouvel échec aux municipales de mars.

Les résultats dans l'Est

Vote FN : vote sanction ?

A Huningue et Saint-Louis, le FN est arrivé en tête devant l'UMP et le PS. D'après les habitants, ce n'est pas forcément un rejet de l'Europe mais plutôt un vote sanction du gouvernement et de la politique en général.

durée de la vidéo: 01 min 47
Les raisons du vote FN
durée de la vidéo: 01 min 13
Les résultats des européennes dans l'Est
Les principaux résultats en Alsace | Create Infographics


A Muttersholtz, les Verts font mieux que le FN

Dans le grand Est de la France, aucun écologiste n'a été élu. En Alsace, leur score est en dessous des 10% des voix, sauf à Muttersholtz, exception notable avec 26% des suffrages. Selon le maire, il y a dans cette commune, un micro-climat…

durée de la vidéo: 01 min 49
A Muttersholtz, les Verts font mieux que le FN


Retour sur la soirée au Parlement européen

durée de la vidéo: 02 min 10
Européennes : ambiance au Parlement


Réaction de Florian Philippot

Réaction de Florian Philippot (FN)

Le bras droit de Marine Le Pen a réalisé ses meilleurs résultats dans des départements ruraux. Il a qualifié d'historique le score dimanche de son parti, qui constitue selon lui un "socle extrêmement solide" sur lequel il entend "bâtir pour les élections qui viennent". "Pour la première fois dans l'histoire de la Ve République, nous sommes le premier parti de France", s'est-il réjoui. Le FN envoie au Parlement de Strasbourg quatre élus de la circonscription Est, et devance ainsi la liste UMP (trois élus), menée par l'ex-ministre de Nicolas Sarkozy Nadine Morano.

Celle-ci, avec un score proche de 23%, pourra entrer au Parlement européen avec deux coéquipiers, dont le député européen sortant Arnaud Danjean, spécialiste des questions de défense. En 2009, l'UMP, menée à l'époque par Joseph Daul, aujourd'hui président du Parti populaire européen, avait remporté quatre sièges dans l'Est avec 29,2%.

Edouard Martin (PS) : "une déculottée sans nom"


Le PS, qui avait choisi pour locomotive l'ex-leader CFDT de Florange Edouard Martin, non encarté, subit, de l'aveu de l'intéressé, "une déculottée sans nom", avec un score de 13% contre 17,24% en 2009. Jusqu'ici présidente du groupe socialiste au Parlement européen et reléguée par la direction du PS à la deuxième place de la liste, Catherine Trautmann se retrouvée évincée d'un hémicycle où elle siégeait depuis 1989, avec une interruption entre 1997 et 2004. "S'il y a quelque chose à faire et à résoudre sur le problème politique qui est posé aujourd'hui par le score du parti, c'est au PS d'en tirer aussi les conséquences", a-t-elle souligné.

Nathalie Griesbeck (UDI-Modem) sauve son siège


Un peu derrière le PS, l'eurodéputée sortante Nathalie Griesbeck sauve de justesse le siège qu'elle occupe depuis 2004, avec un score de 9% pour sa liste adoubée par l'UDI et le Modem. Autre eurodéputée sortante de la circonscription nord-est, l'écologiste Sandrine Bélier (6,36%) n'est pas réélue. Disant avoir "une pensée émue pour Catherine Trautmann et Sandrine Bélier", Nathalie Griesbeck a regretté dimanche soir "que les élus qui travaillent dans ce parlement soient coiffés au poteau par ceux qui ne visent qu'à détruire l'institution européenne, et qui au fond, à mes yeux, n'aiment ni l'Europe ni notre pays."

Qu'en pensent les Allemands ?

durée de la vidéo: 01 min 46
Européennes : que pensent les Allemands du vote français ?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections européennes politique