Manifestations anti "F Haine" : faible mobilisation des jeunes en Lorraine

Les lorrains jeunes et moins jeunes était peu nombreux jeudi 29 mai 2014 à manifester contre le Front National en réponse à l'appel lancé par les organisations lycéennes et étudiantes : environ 500 à Nancy, à peine 80 à Metz.

© France 3 Lorraine

Le reportage de Jean Baudin et Jacques Garniche à Nancy et de René Elkaïm et Sébastien Rock à Metz :

durée de la vidéo: 01 min 36
Lorraine : manifestations anti FN

Des milliers de jeunes ont manifesté en France, mais très loin de la mobilisation de 2002

"France réveille-toi", "Péril FN en la demeure", "Non au F-Haine": plusieurs milliers de jeunes ont manifesté jeudi 29 mai 2014 en France contre le Front national après la victoire historique du parti de Marine Le Pen aux élections européennes en France dimanche 25 mai.

Le plus gros cortège, à Paris, a relié Bastille à République dans l'après-midi.

Quelque 4.200 (selon la police) à 8.000 (selon les organisateurs) lycéens et étudiants ont entonné, sous un ciel nuageux transpercé par de rares rayons de soleil, les slogans traditionnels des manifestations contre l'extrême droite, comme "La jeunesse emmerde le Front national" (en référence à un morceau du groupe Les Béruriers noirs à la fin des années 80), "F comme fasciste, N comme nazi" ou encore "Première, deuxième, troisième génération: nous sommes tous des enfants d'immigrés".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation société politique rassemblement national