• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Décès de Jean-Pierre Haeberlin, cofondateur de l'Auberge de l'Ill

Jean-Pierre Haeberlin / © MaxPPP
Jean-Pierre Haeberlin / © MaxPPP

Le célèbre restaurant étoilé l'Auberge de l'Ill à Illhaeusern a annoncé jeudi le décès de Jean-Pierre Haeberlin, 89 ans, cofondateur de cette institution avec son frère le chef Paul Haeberlin, décédé en 2008.

Par AFP

"C'est avec beaucoup de tristesse que nous vous annonçons le décès de Jean-Pierre Haeberlin ce matin, grand homme de la gastronomie alsacienne qui a hissé l'Auberge de l'Ill au rang des 3 étoiles Michelin depuis 1967", a indiqué le restaurant dans un communiqué. Jean-Pierre Haeberlin, paysagiste et peintre de formation, a notamment construit avec son frère Paul au lendemain de la guerre le bâtiment de l'Auberge de l'Ill, et réalisé le jardin qui l'entoure. 

Décès de Jean-Pierre Haeberlin, cofondateur de l'Auberge de l'Ill
Le sujet de C. Peyrot - E. Horrenberger.


Tandis que son frère aîné était aux fourneaux, il a longtemps joué le rôle de directeur de salle. Aussi extraverti que son frère Paul était taiseux, Jean-Pierre formait avec lui un tandem inattendu. "C'est lui qui a étudié les Arts déco, c'était un artiste, un aiguillon pour mon père, sans lui il n'y serait jamais arrivé", a confié Marc Haeberlin, qui a repris le flambeau de son père Paul Haeberlin en cuisine. "Mon oncle faisait encore des tours en salle il y a quelques mois à peine", a raconté Marc Haeberlin. Mais son état s'est rapidement dégradé depuis, à la suite d'une maladie, a-t-il déploré.

Le restaurant, temple incontesté de la gastronomie alsacienne et française, avait décroché sa première étoile au Guide rouge en 1952, puis sa deuxième en 1957. L'Auberge de l'Ill a gardé depuis 1967 ses trois étoiles de manière ininterrompue, performance très rare dans la gastronomie française. Du nom de la rivière qui coule le long de l'établissement fréquenté par des têtes couronnées et des chefs d'Etats, l'Auberge de l'Ill mélange tradition et modernité. Ses plats fétiches sont la Mousseline de Grenouille "Paul Haeberlin" ou le Saumon Soufflé.

Parmi les autres grandes créations du restaurant figurent la Truffe Souvarov, qui inspira Paul Bocuse, ami de toujours de la famille, la Brioche de Foie Gras
ou encore la Pêche Haeberlin, une pêche pochée avec sabayon de champagne et glace pistache.

Réactions

Décès de Jean-Pierre Haeberlin, la réaction de Charles Buttner

Avec la disparition de Jean-Pierre Haeberlin, la Haute-Alsace perd l'un de ses plus grand serviteurs et de ses plus illustres ambassadeurs.

Avec son frère Paul, Jean-Pierre Haeberlin a fait de l'Auberge de l'Ill l'une des tables les plus prestigieux. Triplement étoilée, cet établissement de renommée mondiale restera éternellement à l'image de Jean-Pierre : rayonnant, talentueux, accueillant, chaleureux, généreux.

Jean-Pierre Haeberlin avait su également mettre toutes ses qualités au service d'Illauersern, le village dont il fût maire pendant 24 ans.

Au nom des élus de l'Assemblée départementale, Charles Buttner Président du Conseil Général exprime sa très grande tristesse et adresse à ses proches ses pensées les plus émues.

Décès de Jean-Pierre Haeberlin, la réaction de Philippe Richert

« C'est avec beaucoup de tristesse que j'apprends la disparition, à l'âge de 89 ans, de Jean-Pierre Haeberlin.
Avec son frère Paul, il a construit en 1950 l'Auberge de l'Ill, à Illaeusern.

Triplement étoilée, cette grande maison est devenue l'un des hauts lieux de la gastronomie alsacienne, une table dont la réputation rayonne dans le monde entier.

Jean-Pierre Haeberlin n'était pas uniquement l'un des plus brillants restaurateurs de sa génération. Formé à l'Ecole des Arts Décoratifs de Strasbourg, c'était aussi un aquarelliste de talent. Sa générosité et son exigence de servir le bien commun l'avaient également appelé à présider aux destinées d'Illaeusern, dont il fut le maire pendant vingt-quatre ans.

Aujourd'hui, la gastronomie alsacienne perd l'un de ses plus grands serviteurs. L'Alsace pleure un homme de bien.

A sa famille, à ceux qui l'ont connu et aimé, au Conseil municipal et aux habitants d'Illaeusern qui perdent aujourd'hui leur ancien Maire, j'adresse, en mon nom et en celui du Conseil régional d'Alsace, mes condoléances les plus émues. »

Philippe Richert - président du Conseil régional d'Alsace - ancien ministre

Sur le même sujet

La réaction de Maître Weltzer

Les + Lus