Incidents à Saint-Symphorien : le FC Metz prend des mesures

La direction du club interdit purement et simplement le déploiement des banderoles et de tout type de tifo dans les travées du Stade Saint-Symphorien, à l’exclusion des bâches dites « institutionnelles » mentionnant les noms des groupes de supporters officiels reconnus par le FC Metz.

Sur cette photo du FC Metz, on voit clairement l'usage d'engins pyrotechniques.
Sur cette photo du FC Metz, on voit clairement l'usage d'engins pyrotechniques. © Fc Metz

Le communiqué officiel du FC Metz


Depuis de nombreuses semaines, le FC Metz constate que les tifo et les banderoles déployés dans les travées du Stade Saint-Symphorien sont de plus en plus utilisés par certains individus pour allumer des engins pyrotechniques de toute nature en toute impunité, les fauteurs de troubles se cachant idéalement sous les éléments constitutifs des banderoles et tifos pour ne pas être vus ni identifiés.

Cette pratique est inacceptable pour trois raisons :




Le FC Metz refuse catégoriquement de mettre en danger le public présent au Stade Saint-Symphorien, souhaite mettre tout en oeuvre pour que les individus se rendant coupables d’un comportement déviant soient identifiés et poursuivis pour leurs actes, et estime enfin que l’ensemble des supporters messins ne doit pas être puni pour les fautes commises par quelques énergumènes sans scrupule.

C’est pourquoi, faute d’amélioration notable du comportement de ces individus et ce malgré de multiples rappels à l’ordre, malgré les fréquentes sanctions infligées au club par la Commission de Discipline de la LFP et malgré des échanges et des réunions nombreuses entre groupes de supporters et dirigeants du club, le FC Metz regrette aujourd’hui d’être contraint d’interdire purement et simplement le déploiement des banderoles et de tout type de tifo dans les travées du Stade Saint-Symphorien, à l’exclusion des bâches dites « institutionnelles » mentionnant les noms des groupes de supporters officiels reconnus par le FC Metz.

Cette interdiction est valable dès aujourd’hui et jusqu’à ce qu’une amélioration significative du comportement puisse être remarquée dans certains secteurs particulièrement concernés du Stade Saint-Symphorien.

Par ailleurs, constatant depuis plusieurs mois la recrudescence de comportements déviants parmi les adhérents du groupe de supporters « GRUPPA METZ », positionné en tribune Ouest Basse, à l’occasion des matches du FC Metz, le FC Metz a décidé de ne plus reconnaître l’association « GRUPPA METZ » comme un groupe de supporters officiel du club.

En conséquence, l’association « GRUPPA METZ » est exclue de « COEUR GRENAT », association qui regroupe tous les groupes de supporters officiels du club.

Source : communiqué officiel du FC METZ




La réaction de l'association "GRUPPA METZ" sur sa page Facebook


La Gruppa Metz souhaite réagir suite aux récentes décisions prises par la direction du FC Metz, résumées dans son communiqué.

"Demain, notre club va affronter le SM Caen.
C'est à notre plus grand regret que nous ne pourrons pas agiter nos drapeaux, animer la tribune Ouest, ni même poser notre bâche lors de cette rencontre !
Nous ne voulons pas donner raison et satisfaction à nos détracteurs, c'est pourquoi nous serons présents comme à chaque match dans le bloc G de tribune Ouest basse.

Toutefois, en guise de protestation, nous ne chanterons pas pour nos couleurs lors de cette rencontre, car il est inconcevable de se voir interdire nos emblèmes et notre matériel qui fait notre fierté.

Un crève cœur quand on sait que notre unique objectif est de pousser nos joueurs vers la victoire.

Soyons fiers de nos couleurs, et de notre groupe. C'est pourquoi nous invitons chaque personne se disant membre ou simple sympathisant de la Gruppa Metz, à arborer fièrement notre matériel (veste, écharpe, t-shirt) lors du match de demain soir.
La Gruppa Metz est vivante, et continuera de vivre encore longtemps, n'en déplaise à certains !

Aujourd'hui plus que jamais : Allez Metz ! "


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fc metz sécurité