Cet article date de plus de 6 ans

Colmar : une statue de la Liberté en "Rot und Wiss"

Dimanche matin, la célèbre réplique de l'oeuvre d'Auguste Bartholdi portait une écharpe aux couleurs régionales. Une manifestation organisée par un collectif alsacien qui proteste contre la réforme des régions.
Le symbole colmarien était revêtu de l'écharpe aux couleurs régionales.
Le symbole colmarien était revêtu de l'écharpe aux couleurs régionales. © Cigogne Rebelle / Facebook
Une statue en "Miss-Liberté" : le monument en hommage au sculpteur colmarien Auguste Bartholdi a été recouvert dimanche matin d'une bannière aux couleurs historiques de l'Alsace : le drapeau "Rot und Wiss" (rouge et blanc).

Le collectif "Cigogne Rebelle", qui est à l'origine de cette action symbolique indiquait sur sa page Facebook avoir voulu "dire non à la méga région ; sans volonté d'autonomisme, sans fusion, sans repli" et "par amour de l'Alsace". Le collectif est soutenu par le Conseil général du Haut-Rhin, présidé par M. Charles Buttner.

L'écharpe rouge et blanche a été enlevée dans la journée.

Dans la nuit du 31 octobre dernier, le Sénat avait adopté une carte de 15 régions métropolitaines, rétablissant, contre l'avis du gouvernement, l'autonomie de l'Alsace, du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées, alors que l'Assemblée avait voté, cet été, une carte de 13 régions.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fusion des régions manifestation