"Strasbourg capitale régionale" : réactions de Dominique Gros, Maire de Metz et Jean-Luc Bohl, Président de Metz Métropole.

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Lorraine

Les réactions à la carte des 13 régions continuent.
Cette fois, c'est l'annonce selon laquelle Strasbourg va devenir "capitale régionale", qui fait réagir les élus lorrains.
Dominique Gros, maire de Metz, et Jean-Luc Bohl, Président de Metz Métropole sont de ceux-là.

Le communiqué officiel de Dominique Gros et Jean-Luc Bohl







"La Ville de Metz et la Communauté d’Agglomération de Metz Métropole, qui avaient appelé à la création d’une région Alsace Lorraine Champagne Ardennes, prennent acte du vote de l’Assemblée Nationale.



Ce vote confirme la création de cette future entité administrative qui sera la 4ème Région Française en termes de PIB par habitant.

Nous regrettons que le choix du siège de la future capitale se soit effectué de la sorte et n’ait pas donné lieu à une concertation préalable entre les territoires, comme cela était prévu dans la loi pour l’ensemble des régions.



Les récentes prises de positions polémiques et parfois inadmissibles de certains élus Strasbourgeois et Alsaciens ont profondément blessé les Lorrains, les Champenois et les Ardennais.





Pour autant, nous préférons aujourd’hui construire l’avenir avec comme seul objectif le développement de cette nouvelle région en dépassant des clivages régionalistes qui ne servent pas l’intérêt général. Dominique Gros, maire de Metz, et Jean-Luc Bohl, Président de Metz Métropole.





Seules nous préoccupent dans ce dossier, la dynamique économique et la cohérence territoriale et c’est pour cela que nous avons appelé, depuis le

début, à la création d’une région Alsace Lorraine Champagne Ardennes (ALCA) capable de jouer pleinement son rôle dans la compétition internationale.



Nous y serons très attentifs pour Metz Métropole et le Sillon Lorrain organisé en Pôle Métropolitain Européen depuis plusieurs années.



ALCA est d’ores et déjà une réalité pour l’organisation de la Défense et la Sécurité de l’Etat, pour Réseau Ferré de France ou encore pour plusieurs grandes banques.



Les trois régions de la future ALCA ont en commun des dynamiques de développement vers les mêmes secteurs à forte croissance avec trois pôles de compétitivité communs (FIBRE,HYDREOS, MATERALIA) et partagent de plus une dimension européenne affirmée.

De même que Strasbourg est le siège du Conseil de l’Europe, du Parlement Européen, de la Cour Européenne des Droits de l’Homme et d’une quinzaine d’institutions européennes alors que la capitale politique est Bruxelles, nous revendiquons que Metz Métropole soit le siège d’une assemblée régionale dont la capitale est à Strasbourg, ainsi que des directions régionales déjà établies (Secrétariat Général pour les Affaires Régionales - SGAR, DIrections Régionales des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi - DIRECCTE, Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement - DREAL, Direction Régionale des Affaires Culturelles - DRAC, Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt - DRAAF, Direction Régionale des FInances Publiques - DRFiP).

 

L’Etat a lui-même indiqué que les services régionaux n'ont pas vocation à se concentrer à StrasbourgNous attendons qu’il s’engage fermement sur ce fait. Dominique Gros, maire de Metz, et Jean-Luc Bohl, Président de Metz Métropole.







Suite à la réforme de la carte militaire, et à la perte brutale de 5 000 emplois pour l'agglomération messine, l'Etat s'est engagé à y relocaliser 1477 emplois publics.



Il est absolument hors de question que Metz et Metz Métropole perdent de nouveaux emplois publics, alors même que les engagements de l'Etat n'ont toujours pas été honorés".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité