Rallye de France Alsace: c'est fini ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Malal

Le Rallye de France en Alsace a du plomb dans l'aile... Charles Buttner jette l'éponge.... le président du Conseil général du Haut-Rhin ne financera plus l'épreuve... le Bas-Rhin va faire de même ...


Sébastien Loeb n'est officiellement plus en course, la mobilisation du public a tendance à diminuer, la contestation, elle, est toujours là...A moins d'un gros chèque venu du secteur privé, on voit mal comment le Rallye de France pourrait avoir lieu l'an prochain en Alsace.
durée de la vidéo: 01 min 42
2014, dernière édition?


Voici le communiqué de presse du Conseil Général du Bas-Rhin : 

Rallye d’Alsace : le Conseil Général renoncera à son soutien financier!


En 2010, lorsque les organisateurs du Rallye de France ont exprimé de l’intérêt pour la Région Alsace, le Conseil Général du Bas-Rhin a apporté toute l’aide possible à la réalisation de cette grande manifestation sportive sur son territoire. Il y avait la perspective de gagner en notoriété internationale, de recevoir dans le Bas-Rhin un des plus grands évènements populaires gratuits, d’en faire bénéficier l’économie locale. Il y avait aussi bien sûr Sébastien Loeb et la ferveur que sa présence garantissait !

Chaque année le Rallye a tenu, voire dépassé ses promesses, grâce notamment au grand professionnalisme de l’équipe organisatrice.

Aussi, jusqu’au bout de ses moyens, le Conseil Général du Bas-Rhin a soutenu cette belle fête locale et mondiale.

Cependant aujourd’hui les arbitrages budgétaires ne permettent plus ce soutien. En particulier, l’absence de compensation par l’Etat des charges sociales qui grève les finances de tous les Départements mais aussi la baisse des dotations de l’Etat aux colelctivités.

C’est pourquoi et à contre cœur, Guy-Dominique KENNEL proposera à ses collègues de ne plus être partenaire du Rallye de France en 2015. Il souhaite naturellement que les organisateurs puissent trouver d’autres sources de financement, qui leur permettent de rester en Alsace, pour le plus grand bonheur d’un public qui leur a toujours été fidèle.