Cet article date de plus de 6 ans

Le chef cuisinier Philippe Bohrer confie une partie de ses restaurants au restaurateur Cédric Moulot

Le chef Philippe Bohrer confie cinq de ses six enseignes strasbourgeoises au restaurateur Cédric Moulot. Il conserve toutefois la plus célèbre de ses tables : Le Crocodile.
Les restaurants Aux Armes de Strasbourg, La Table de Louise, La Table d’Emilie, Le Dôme, et un nouvel établissement en cours de création au n°6 de la place de la Cathédrale, entreront dans le giron de la famille des restaurants de Cédric Moulot à compter du 1er mars 2015.

Jusqu'ici, ces bonnes tables de Strasbourg appartenaient au chef étoilé Philippe Bohrer, qui conserve toutefois son restaurant gastronomique (une étoile au Guide Michelin) Le Crocodile à Strasbourg.

Déjà à la tête des winstube Le Tire-Bouchon et Le Meiselocker du restaurant (une étoile au Guide Michelin) Le 1741 et du 231 East StreetCédric Moulot hérite ainsi de cinq autres établissements réputés sur la place strasbourgeoise.

Désireux de prendre de nouvelles orientations, Philippe Bohrer, qui a par ailleurs été le cuisinier personnel de Valéry Giscard d'Estaing et de François Mitterrand, a donc choisi Cédric Moulot pour assurer la gestion opérationnelle de cinq de ses affaires strasbourgeoises.

« Plusieurs propositions de rachat m’ont été soumises mais j’ai préféré choisir la voie d’un partenariat en confiant la gestion de mes affaires à Cédric Moulot que j’estime être le plus apte à les optimiser », témoigne Philippe Bohrer. Il poursuit :

«J’apprécie à la fois l’homme et le professionnel que j’ai appris à connaître il y a 6 ans et en qui je me suis reconnu. Tout comme moi, il s’est construit à la force du poignet. A seulement 36 ans son parcours est impressionnant et son destin très prometteur. »


Philippe Bohrer a fait savoir par communiqué qu'il souhaitait désormais s'investir différemment dans ses activités. Un nouveau projet de partage et de transmission est ainsi en train de voir le jour puisqu’il va créer dans les mois à venir un fonds d’investissement pour aider les jeunes à créer leur entreprise tous domaines d’activités confondus. « Transmettre mon savoir et mes compétences est aujourd’hui mon moteur » conclut-il.

Pour Cédric Moulot « C’est un réel honneur et une grande fierté de voir la confiance que m’accorde Philippe Bohrer, une personnalité admirable parmi la sphère culinaire alsacienne. C’est aussi une lourde tâche et une mission que je prends très à cœur, qui nécessite réflexion et sagesse, et à travers laquelle j’espère avoir la reconnaissance de mes pairs » confie-t-il.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie