Cet article date de plus de 6 ans

Crash d'Albacete : "C'est une succession de malchance totale"

Le général d’armée aérienne Denis Mercier, chef d’état-major de l’armée de l’air tenait le 29 janvier 2015 une conférence de presse lors de laquelle il est revenu sur la catastrophe d'Albacete qui a fait 11 morts dont 9 militaires français. 
Le Général Mercier,CEMAA, le 29/01/2015
Le Général Mercier,CEMAA, le 29/01/2015 © Armée de l'air @Armee_de_lair
"Il n'y a pas eu de problème de sécurité sur la base d'Albacete. C'est une succession de malchance totale", le chef d’état-major de l’armée de l’air, le Général Mercier tenait le 29 janvier 2015 une conférence de presse lors de laquelle il est revenu sur la catastrophe aérienne survenue en Espagne le 26 janvier. 
Le Général Mercier a tenu à souligner "les témoignages extraordinaires (reçus). Notre vie de soldat continue" a-t-il déclaré.
L'armée de l'air à mis en ligne un livre d'Or en hommage aux aviateurs. Les messages peuvent être adressés par mail à l'adresse suivante : temoignages@armeedelair.com

Un accident improbable

Selon le ministère de la Défense, l'appareil F16 grec qui s'est écrasé sur la zone de stationnement de la base de Los Llanos a été victime d'une panne au décollage. Les deux pilotes ont tenté de s'éjecter mais en vain. Pour l'heure, les autorités ne s'avance pas sur la nature de la panne.  
 

"C'est un accident absolument improbable d'un avion qui a une panne au décollage, qui dévie très fortement de sa course et qui vient tomber juste à l'endroit où nous avions des avions qui étaient en train de se mettre en route, donc pleins de pétrole", résume le général Denis Mercier.






Les deux pilotes grecs de l'appareil et neuf pilotes et mécaniciens français, dont une femme, ont trouvé la mort, tandis que 21 autres militaires (neuf français et douze italiens) ont été blessés. Les corps des neufs militaires français tués seront rapatriés en France ce jeudi. L'avion est attendu vers 18h00 sur la base aérienne 133 de Nancy-Ochey. Sept de ces militaires étaient affectés à la BA133. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident armée archives