3e inondation d'un couple à Mancieulles: “mon congélateur flottait au plafond”

La cave de la maison, en contre bas, a été inondée pour la troisième fois. / © Guillaume Robin. France 3 Lorraine
La cave de la maison, en contre bas, a été inondée pour la troisième fois. / © Guillaume Robin. France 3 Lorraine

Les inondations provoquées par la tempête Ciara le 10 février dernier ont contraint Virgil Lauff à arrêter son travail. L'avenir de son entreprise de réparation de moto n'est pas assuré. C'est la 3e fois qu'il est inondé en 7 ans et il est à bout.

Par Mayeul Aldebert

C'est la troisième inondation que le couple subit en 7 ans. Et à chaque fois, c'est une catastrophe pour la petite entreprise de réparation de moto V2méca qu'il essaie de maintenir tant bien que mal.

Il y a une semaine, lundi 10 février 2020, Météo France lance l'alerte orange dans les départements de Lorraine: la tempête Ciara approche. En pleine nuit, Virgil et sa femme sont réveillés par le voisin qui part travailler de très bonne heure. L'eau a envahi la cave de leur petite maison, dur réveil, comme on peut le voir dans cette vidéo qu'il a filmée, dépité.

3e inondation

"L'eau vient d'en face, au niveau du parc et du stade, il doit y avoir un avaloir qui est bouché. Tout converge chez nous, ça fait des mètres et des mètres cube d'eau", rapporte Virgil Lauff.

Quelques jours après, le sol est encore boueux et la cave est remplie d'humidité et de moisissures. Des tas de boues, de terre et de branches jonchent le sol devant la maison. Mais heureusement, les dégâts sont moins catastrophiques qu'en 2016. "A l'époque, on avait de l'eau jusqu'à la tête", se rappelle Cindy.

En 2016, mon congélateur flottait au niveau du plafond.
- Sylvie

Depuis 4 ans, le couple s'était battu pour sauver cette petite entreprise que Virgil a créée en 2013. Ils commençaient tout juste à "sortir la tête de l'eau" et pensait même pouvoir rembourser les amis qui étaient venus à la rescousse.

Appel à la solidarité

Cette fois ci, Virgil et Cindy comptent solliciter l'aide de la toile. Ils ont lancé une cagnotte qui leur permettra, ils espèrent, de repartir sur de bonnes bases.
Virgil a arrêté de travailler depuis dix jours, et l'inquiétude est surtout de savoir si les assurances pourront quantifier les pertes au niveau de son entreprise: jours de travail perdus, commandes en retard, etc. "Heureusement je peux compter sur ma réputation, ça fait 7 ans que je suis installé ici", se rassure-t-il.

De son côté, le maire de Mancieulles, André Fortuna (apparenté PC) , n'envisage pas de travaux qui seraient trop importants: "C'est un problème complexe. L'endroit est enterré et a déjà été inondé plusieurs fois. Soit on fait des très gros travaux, soit on trouve un lieu adéquat pour lui."

Désormais, le couple de Mancieulles espère passer le cap de cette 3e inondation, en espérant que ce sera la dernière.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus