A Gambsheim, les habitants choisissent le rire pour sauver leur forêt

A Gambsheim, des habitants ont créé un collectif pour sauver leur forêt, décimée depuis plusieurs années par la chalarose du frêne. Pour récolter des fonds afin de planter de nouveaux arbres, ils ont organisé fin octobre une soirée musique et blagues en alsacien.

Des frênes tombés au sol, d'autres coupés pour éviter qu'ils ne tombent eux-aussi, le même paysage désolant se répète dans de nombreuses forêts, de France et d'Alsace. A Gambsheim, un tiers des 150 hectares de la forêt du Steinwald est malade. En cause, la chalarose du frêne, installée dans la région depuis 2009. Inquiétant, d'autant que cette essence représente souvent 30 à 40% des arbres. 

Tristes de voir leur forêt se vider, des habitants ont créé un collectif baptisé "J'aime ma forêt". Ils ont déjà replanté plusieurs fois des arbres, notamment des érables et des chênes, plus résistants. Mais chaque plant coûte entre huit et neuf euros et la facture est donc salée. Pour financer l'opération, ils ont organisé une soirée musique et blagues en alsacien. "Je peux d'ores et déjà vous assurer que grâce à cette soirée, nous allons pouvoir planter 400 arbres", explique Jean Zinck, le fondateur du collectif qui a guidé les 50 bénévoles.

"C'est notre forêt, notre patrimoine", confie-t-il. Plus de 300 personnes se sont déplacées : "On est venus pour s'amuser mais aussi pour soutenir une bonne cause. Notre forêt doit survivre", confiaient-elles à l'unisson. Les prochaines plantations auront lieu dans les semaines qui viennent. 
 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité