Accident de car dans l'Aisne : les dernières informations

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Lorraine avec France 3 Picardie

9 meusiens ont été blessés dont 2 graves, 2 enfants de 11 et 12 ans, leur pronostic vital n'est pas engagé. Le chauffeur du camion qui a percuté le car vient d'être mis en examen. Découvrez nos reportages et directs dans cet article.
 

Selon les informations de nos confrères de France 3 Picardie, le chauffeur du camion ayant percuté le car vient d'être mis en examen sous les chefs deblessures involontaires avec violation délibérée d'une obligation de prudence et de sécurité". Il semblerait par ailleurs qu'il utilisait son téléphone juste avant la collision.


Le point sur l'enquête à Soissons avec Delphine Dubourg de France 3 Picardie



Christophe Gomond en direct de Varennes-en-Argonne

Images : Sébastien Rock



Retour des enfants à Varennes-en-Argonne

Reportage : Yoan Rodier - Dominique Petitcolas - Thierry Mahut



L'accident, rappel des faits

Reportage : I. Poirier - X. Claeys - B. Sidibé - D. Caldas - L. Klein

9 meusiens ont été blessées dans cet accident, dont 2 graves, 2 enfants de 11 et 12 ans, leur pronostic vital n'est pas engagé.

41 personnes (27 enfants et 14 adultes) se trouvaient dans le car et revenaient d'une sortie à Paris.

L'accident s'est produit jeudi 16 août 2018 17h 45 sur l'A4 à la limite entre l'Aisne et la Marne dans le sens Paris-Strasbourg à hauteur de la commune de Villers-Agron-Aiguizy.

Les victimes souffrent de fractures et contusions.
 

Les circonstances de l'accident

Il semble que le chauffeur du bus se soit rendu compte qu'un pneu de son véhicule était crevé.
Il se gare donc sur la bande d'arrêt d'urgence (BAU).

Afin d'assurer la sécurité de ses passagers, originaires de Varennes-en-Argonne, dans le département de la Meuse, le conducteur du car a prévenu les secours et a été poser, en compagnie du responsable du groupe d'enfants, un triangle de pré signalisation derrière son véhicule.
 

C'est à ce moment qu'est arrivé sur la bande d'arrêt d'urgence un ensemble routier belge, les deux hommes n'ont dû leur salut qu'à un saut dans le fossé.

Le camion a alors percuté le bus par l'arrière et s'est couché sur la gauche. Son chauffeur a été placé en garde à vue.

L'enquête en cours devra pouvoir expliquer les circonstances de cet accident, et pourquoi le camion belge a emprunté la bande d'arrêt d'urgence.
 
  

Accident : les premières images par France 3 Picardie



 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité