Affaire Morano contre Bedos : le parquet fait appel

Comme l'élue déboutée l'avait souhaité, le parquet de Nancy a fait appel dans l'affaire opposant Nadine Morano à l'humoriste Guy Bedos rapporte l'Est Républicain. Lors de l'audience du 7 septembre 2015, le procureur avait estimé que "la limite (avait) été franchie"

Nadine Morano à la sortie du bureau politique de l'UMP le 10 juin 2014
Nadine Morano à la sortie du bureau politique de l'UMP le 10 juin 2014 © FranceTélévisions
Le quotidien L'Est Républicain l'annonce dans son édition du 21 septembre 2015 : comme le souhaitait la député européenne déboutée par la justice, le parquet a fait appel de la relaxe de Guy Bedos. Ce dernier avait plaidé la liberté d'expression et le droit à l'humour lors de l'audience du 7 septembre dernier.
De son côté, Nadine Morano, traitée de "salope", connasse" et "conne" lors du spectacle de l'humoriste à Toul en 2013, souhaitait une condamnation au motif que les limites de l'humour avaient été largement franchies. Suivi en cela par le procureur Pierre Kahn.

Poursuivi pour "injure publique", l'humoriste encourait 12.000 euros d'amende. Mais avait finalement été relaxé le 14 septembre 2015.

Aucune date n'a été annoncée pour cette nouvelle audience qui se déroulera devant la Cour d'Appel.

Le rappel du jugement en première instance :

durée de la vidéo: 01 min 06
Morano-Bedos : le dialogue au tribunal
Procès Morano contre Bedos : jugement le 14 septembre
durée de la vidéo: 00 min 48
Alain Behr, avocat de Nadine Morano

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers culture nadine morano politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter