Agression d'une contrôleuse : trafic perturbé sur plusieurs lignes TER

Treize autorails de ce type circulent en Lorraine.
Treize autorails de ce type circulent en Lorraine.

La circulation est perturbée ce lundi 11 décembre sur les lignes Metz-Luxembourg, Nancy-Epinal-Remiremont, Nancy-Pont St Vincent, Epinal-St Dié des Vosges et Metz-Sarreguemines. Suite à l'agression d'un agent SNCF, une partie du personnel fait valoir son droit de retrait.

Par Didier Vincenot

 

Le point à la mi-journée, lundi 11 décembre (avec AFP)

Le trafic ferroviaire restait perturbé lundi matin entre Metz et Luxembourg, après le droit de retrait exercé par des contrôleurs à la suite de l'agression d'une collègue, mais en voie d'amélioration avec "plus de trois trains sur quatre" en circulation, a indiqué la SNCF.

"On assure à peu près 69 trains sur les 111 (qui circulent quotidiennement entre Metz et le Luxembourg), ce qui fait un peu plus de trois trains sur quatre", a indiqué la SNCF.

Le Luxembourg imposant la présence d'un contrôleur à bord, certains trains s'arrêtent en gare de Thionville où des autocars de substitution assurent la navette jusqu'au Grand-Duché.

Une réunion du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) devait se réunir lundi en milieu de matinée en présence des agents de trains mais aussi des conducteurs, selon une source syndicale.

"Ils demandent à être deux (dans les TER), ils ont peur pour leur sécurité", a souligné la SNCF.

Les contrôleurs font valoir leur droit de retrait depuis vendredi après l'agression d'une collègue jeudi dans un TER effectuant la liaison entre Metz et le Luxembourg, à hauteur de Uckange.

La contrôleuse, âgée de 32 ans, a été séquestrée et menacée par un homme armé d'un couteau, qui n'a pas encore été interpellé. 

Vendredi, seul un train sur quatre circulait sur la ligne Metz-Luxembourg, empruntée quotidiennement par près de 12.000 voyageurs, avec un pic de fréquentation des travailleurs transfrontaliers entre 6h 00 et 9h 00.


 

Circulation perturbée ce lundi matin 11 décembre


Circulation perturbée sur plusieurs lignes TER suite à l'agression jeudi 7 décembre d'une contrôleuse : Metz-Luxembourg, Nancy-Epinal-Remiremont, Nancy-Pont St Vincent, Epinal-St Dié des Vosges et Metz-Sarreguemines sont les plus touchées.

INFO TRAFIC : CLIQUEZ ICI


Les faits

Jeudi 7 décembre 2017, peu avant 17 heures, sur la ligne TER Luxembourg-Metz, un incident intervient.
Un homme est verbalisé. Jusque là, rien que de très banal.

Mais l'homme pris en défaut parvient à suivre la contrôleuse dans un wagon, la coince et sort une arme, un couteau, et la menace.
Elle parvient à s'enfuir et sortira de la rame en gare d'Uckange où elle sera prise en charge.

Ci-dessous, les tweet publiés par TER Grand Est après l'agression :

Copie écran compte Twitter SNCF / © SNCF
Copie écran compte Twitter SNCF / © SNCF

L'agresseur, quant à lui, parvient à prendre la fuite.

Le CHSCT se réunit dans la nuit.
200 des contrôleurs font valoir leur "droit de retrait".



A lire aussi

Sur le même sujet

récolte des mirabelles à Rozelieures

Les + Lus