Covid-19 : la Suisse allège ses restrictions sanitaires malgré une situation toujours fragile

Le gouvernement fédéral suisse a décidé d'alléger les restrictions mises en place pour lutter contre la propagationde la Covid-19. Terrasses, cinémas, théâtres ou stades pourront rouvrir dès le 19 Avril,  avec des limitations. Pourtant, la situation épidémiologique continue de se détériorer.

Alors qu'en France, les terrasses des restaurants sont encore fermées, les suisses s'apprêtent à rouvrir a partir du 19 Avril
Alors qu'en France, les terrasses des restaurants sont encore fermées, les suisses s'apprêtent à rouvrir a partir du 19 Avril © MaxPPP Delphine Goldsztejn

A partir du 19 Avril, moyennant certaines conditions, les Suisses pourront à nouveau profiter des terrasses des restaurants. Ils pourront également se rendre au cinéma, dans les théâtres et les salles de concert, et dans le stades. Le gouvernement fédéral a décidé de lâcher du lest, tout en reconnaissant que  "la situation épidémiologique reste fragile et s'est même détériorée ces dernières semaines"  L'Office fédéral de la santé publique a fait état mercredi de 2601 nouveaux cas en 24 heures, ainsi que de 14 décès supplémentaires et 89 hospitalisations. Le taux de positivité s'élève à 7,03%. Les critères établis par les autorités pour alléger les restrictions ne sont pas remplis. Alors comment expliquer ce revirement?

Une question de confiance

«Le Conseil fédéral affirme qu'une prise de risque est possible.»  a dit Alain Berset, le conseiller fédéral en charge de la santé au cour d'une conférence de presse.  «On ne parle pas assez souvent de l’écrasante majorité des gens qui respectent les règles et qui font attention», a-t-il dit. «Ces ouvertures ne sont pas du tout un signal pour se relâcher. Au contraire, on peut aller de l’avant parce que les mesures sont bien respectées».

Le ministre de la santé, Alain Berset annonce l'assouplissement des mesures de restrictions, et dit vouloir faire confiance à la population
Le ministre de la santé, Alain Berset annonce l'assouplissement des mesures de restrictions, et dit vouloir faire confiance à la population © MaxPPP JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Cette position du gouvernement fédéral va à l'encontre des recommandations de la communauté scientifique du pays qui recommande de jouer la carte de la prudence. Il est vrai que l'expérience d'un relâchement à l'issue d'une premiere vague bien controlée au printemps dernier, avait plongé la Suisse dans une seconde vague beaucoup plus violente fin 2020.

Miser sur la couverture vaccinale

Cette fois, la Suisse estime avoir les moyens de mieux gérer l'épidémie grâce aux vaccins. «les cantons sont désormais livrés en grande quantité» et les groupes appelés à s’inscrire à des rendez-vous s’élargissent au fur et à mesure des livraisons." affirme le Conseil fédéral. Dans ce pays de près de 9 millions d'habitants, 1,8 million de doses de vaccins ont été administrés, et 686.000 personnes ont maintenant eu leurs deux doses de vaccin Pfizer/BioNTech ou Moderna.  Ce serait l'un des taux de vaccination complète les plus élevés d'Europe.

Berne veut également renforcer la production de vaccins sur son sol, notemment à travers une loi qui autorise désormais le gouvernement à «obliger les fabricants à produire des biens médicaux importants, à donner la priorité à la production de ces biens ou à augmenter les quantités produites».

Le respect des gestes barriere

Malgré tout, cette liberté retrouvée ne va pas sans contrainte. 

- Sur les terrasses des restaurants , les clients devront être servis à table, n'ôter leur masque que pour manger et laisser leurs coordonnées. Les tables seront limitées à quatre convives. Elles devront être espacées d'un mètre et demi ou séparées par une paroi. 

- Les cinémas et les théâtres ne pourront accueillir que 50 personnes, ou un tiers de leur capacité.

- Les musées pourront organiser des visites guidées dans la limite de 15 personnes

- Les matchs de foot, les concerts et autres événements en plein air seront eux limités à 100 personnes. Un siège devra être laissé libre entre les visiteurs, tenus de rester assis et de porter un masque en tout temps. 

Et en cas de nouvelle aggravation de la situation, le gouvernement annonce qu'il n'hésitera pas à durcir les dispositions.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
suisse covid-19 santé société international