Bas-Rhin : 166 TER vont être rénovés au technicentre SNCF de Bischheim, un contrat de plus de 583 millions d'euros

C'est le plus gros programme de rénovation de ce genre en France. La région Grand Est et la SNCF viennent de signer un contrat de financement pour la rénovation de 166 TER. Un contrat de 583,8 millions d'euros.

Un train express régional de la région Grand Est
Un train express régional de la région Grand Est © A. Marchi/ MaxPPP

Le technicentre SNCF de Bischheim, plutôt spécialisé dans les TGV, va tourner à plein régime ces prochains mois. La SNCF a annoncé jeudi 18 mars avoir remporté un contrat de 583,8 millions d'euros de la région Grand Est pour rénover 166 trains régionaux d'ici 2031. 

Si elle exploite encore tous les TER en attendant l'ouverture à la concurrence, la SNCF n'est pas propriétaire des trains. La région peut choisir quel industriel les rénovera. Le technicentre SNCF de Bischheim, semblait être un choix logique. 

"L'opération mi-vie" consiste à entièrement démonter, réviser et rénover les trains après une vingtaine d'années de fonctionnement. "Ce sont des opérations qui permettent de repartir pour 20 ans. Les trains sont quasiment refaits à neu. On traite les problèmes de corosion, d'obsolescence et on en profite pour revoir complétement l'aménagement intérieur" a précisé Xavier Ouin, directeur industriel de SNCF Voyageurs à notre micro.

Le contrat porte sur la rénovation et modernisation de 125 AGC (automoteurs degrande capacité, construits par Bombardier) entre juin 2022 et janvier 2031, et de 41 TER2N NG (rames à deux niveaux construites par Alstom) entre mai 2023 et janvier 2030. Des trains qui repartiront dans un état quasi-neuf pour quinze à vingt ans supplémentaires.
    
La SNCF estime que 931 trains, soit 40% du parc TER, vont être concernés dans les dix prochaines années par un tel programme, qui exige
l'immobilisation des rames pendant dix à vingt semaines.
 

 

 


    

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports