VIDEO. A quoi ressemble la plus grande et plus ancienne foire de Suisse

durée de la vidéo : 00h01mn48s
La foire de Bâle a pris ses quartiers d'automne, en plein centre-ville, jusqu'au 12 novembre. C'est la plus grande et la plus ancienne de Suisse. Forains et artisans attirent chaque année plus d'un million de visiteurs venus chercher un peu de couleurs dans la grisaille automnale. ©France Télévisions

La foire de Bâle, événement culturel et patrimonial, est la plus grande et la plus ancienne de Suisse. Forains, artisans et spécialités locales attirent chaque année plus d'un million de visiteurs. De quoi apporter, pendant deux semaines, jusqu'au 12 novembre, un peu de sourires et de couleurs dans la grisaille de l'automne.

La foire de Bâle c'est un peu la fête des couleurs alors que l'automne s'est déjà installé, avec sa grisaille. Jusqu'au 12 novembre, près de 500 manèges, stands et commerces, mettent l'ambiance dans plusieurs quartiers du centre. Pendant deux semaines, les visiteurs en auront plein les yeux, les papilles et les oreilles.

De quoi satisfaire tous les publics. "Ici on vient pour le mélange", nous confie cette jeune visiteuse et déjà fidèle de la fête foraine. "Tous les âges sont représentés, enfants, adultes, personnes âgées. On vient pour les attractions, boire un verre ou manger les spécialités locales".

Le sens de la fête

On vient aussi pour l'ambiance joyeuse et bon enfant. "Les Suisses ont le sens de la fête", résume bien ce Français installé à Bâle depuis 10 ans. Un sens de la fête célébré ici depuis 1471, date de la fondation de la foire. Au fil du temps, elle a évolué mais a toujours gardé sa tradition et sa vitalité. Chaque année, elle attire plus d'un million de visiteurs, ce qui en fait des plus importantes et des plus anciennes foires d'Europe.

Des classiques aux plus spectaculaires, des vintages aux derniers nés, la foire de Bâle propose une grande diversité de manèges. Comme le grand huit, les montagnes russes ou le Ski lift, télésiège datant de 1964, par exemple.

Du haut de ses 60 mètres, l'incontournable grande roue domine toute la ville. "C'est super de voir Bâle d'en haut, pour une fois. Parce que, quand on marche dans la rue, on ne se rend pas compte de son étendue à cause des maisons. D'en haut, on a un autre point de vue", se réjouissent ces deux sœurs qui semblent redécouvrir leur ville.

Un événement unique

Pour les forains, ce rendez-vous annuel est vital. Surtout quand, comme Géraldine Jolliet, on exploite un gros manège, le "Pegasus Bahn", sorte de balançoire à plusieurs branches basculant dans tous les sens. "Cette fête traditionnelle, qui s'étend dans la ville, est unique. Elle attire beaucoup de monde, alors pour un forain c'est important d'y venir. D'autant qu'après, pendant trois mois, en hiver, c'est une période creuse pour nous. On en profite pour effectuer des travaux d'entretien sur nos manèges".

Les quelque 460 manèges et autres chalets de restauration ou d'artisanat, sont répartis sur sept quartiers du centre-ville. De la Barfüsserplatz à la Messeplatz, de la Petersplatz à la cathédrale, le public est accueilli de 11 heures à 23 heures, tous les jours. Le cœur de Bâle battra au rythme de la fête jusqu'au 12 novembre, l'occasion, aussi, de déguster les spécialités locales comme le Magenbrot, ces petites bouchées aux épices et au chocolat ou le Chäsbängel, une baguette fourrée au fromage à fondue.

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité