Allemagne : avec les voyages illimités à 9 euros, les trains régionaux sont pris d'assaut

Depuis le 1er juin 2022, le gouvernement allemand propose un ticket qui permet de voyager dans tout le pays de façon illimitée pour seulement 9 euros par mois. L'offre a tellement séduit que les trains régionaux sont surchargés.

Le "9-Euro-Ticket" séduit outre-Rhin. Ce sésame permet de se déplacer en transports en commun régionaux dans toute l'Allemagne pour 9 euros par mois en juin, juillet et août 2022. Premier test grandeur nature pendant le week-end de la Pentecôte, avec des trains surchargés dans tout dans tout le pays. 

En ce mercredi ce 8 juin à midi, presque pas un chat dans la gare de Kehl. Difficile de croire que la Deutsche Bahn (DB), l'entreprise ferroviaire publique allemande, propose pour 9 euros par mois un ticket illimité pour voyager dans tout le pays : "Franchement, c'est calme, comme d'habitude, constate le buraliste de la gare de Kehl. Il y a un peu plus de monde depuis quelques jours, mais c'est parce qu'il y a les vacances". Même constat pour la vendeuse de la boulangerie, à quelques mètres de là.

"Ici, il n'y a quasiment personne. Mais si vous allez à Stuttgart ou Heidelberg, vous verrez, c'est bondé!", compare Mohammed, un cuisinier de passage à Kehl. Comme toutes les personnes croisées sur le quai, il possède le fameux 9-Euro-Ticket : "C'est une super mesure, mais il y a tellement de monde dans les wagons..."

Un train en provenance d'Offenbourg arrive quai n°4. Les deux wagons semblent à peine suffire, tant les voyageurs sont nombreux à sortir. À l'intérieur, ils sont encore plusieurs à devoir rester debout. Dans la gare, une légère tempête avant le calme, à nouveau.

Mais le silence de cette gare proche de Strasbourg contraste avec les scènes de cohues observées en Allemagne pendant le week-end de la Pentecôte. Dans le nord du pays, des centaines d'Allemands ont voulu se rendre sur la presqu'île de Sylt pour y faire la fête, grâce au fameux ticket. Plus près de chez nous, les quais de la gare de Memmingen, à la frontière du Bade-Wurtemberg et de la Bavière, étaient noirs de monde :

Malgré ces témoignages de voyageurs agacés, la Deutsche Bahn se félicite de ce week-end de la Pentecôte, qui a fait office de crash-test pour le 9-Euro-Ticket : "Avec 86.000 trajets de train, tout ce qui peut rouler a roulé pendant ce long week-end", commente dans un communiqué (en allemand) Jörg Sandvoß, le directeur de DB Regio, la filiale de la Deutsche Bahn en charge des transports régionaux. 

7 millions de tickets vendus

L'entreprise a d'ailleurs dû mettre cinquante trains supplémentaires sur les rails allemands. Rien que pour la Deutsche Bahn, 6,5 millions de tickets ont été vendus depuis la fin mai, deux fois plus que d'habitude. Un chiffre certainement sous-estimé, les régies de transports en communs locales peuvent également vendre ces précieux tickets. Contactée par France 3 Alsace, la DB n'a pas pu nous communiquer des chiffres de fréquentation pour le Bade-Wurtemberg depuis le 1er juin.

DB Regio l'assure : "Nous mettons tout en œuvre" pour assurer ces nombreux voyages supplémentaires. Preuve en est avec l'embauche de 700 agents de service et de sécurité supplémentaires dans toute l'Allemagne, soit "quatre fois plus que pour un été normal", indique le communiqué.