Alsace : la gendarmerie mène une opération d'envergure dans le milieu de l'ultra droite du côté de Sierentz notamment et dans toute la région

Ce mardi 31 mai au petit matin, les rues de Sierentz se sont recouvertes de bleu. Des gendarmes un peu partout, en quête d'armes détenues illégalement en lien avec la mouvance de l'ultra droite. Des opérations similaires ont été menées dans toute la région.

C'est une information révélée par nos confrères du journal L'Alsace à la mi-journée. Une vaste opération de fouilles de domiciles bien ciblés a été menée une bonne partie de la journée et dans toute la région.

Il s'agit d'une opération diligentée par un juge parisien et en lien avec le parquet national antiterroriste et visant la mouvance de l'ultra droite. Dans les maisons fouillées, les 200 gendarmes mobilisés étaient notamment à la recherche d'armes a expliqué la préfecture du Haut-Rhin.

A Sierentz dans le Haut-Rhin notamment, les habitants ont eu la surprise de voir débarquer au petit matin des gendarmes cagoulés et lourdement armés. Ils sont intervenus vers 6 heures dans une maison du village. Une "visite administrative" pour tenter de trouver là aussi des armes détenues illégalement.

Les groupements de gendarmerie du Bas-Rhin et du Haut-Rhin étaient secondés par la section de recherches de Strasbourg et le groupe d'intervention de la gendarmerie nationale et assistés de moyens de recherches spécialisés.

On ne sait pas pour l'heure si des interpellations ou des saisies ont eu lieu.