Alsace : quand le costume alsacien devient vêtement du quotidien, il inspire les jeunes créateurs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Judith Jung .

Le costume alsacien n'a pas encore dévoilé tous ses secrets. Loin de l'image vieillotte que nous pouvons en avoir, des spécialistes réunis à Bouxwiller en dévoile quelques mystères et des stylistes strasbourgeois le remettent au goût du jour.

"Inspiration" est le nom d'une exposition où costumes traditionnels alsaciens côtoient des vêtements contemporains. Réalisés par une nouvelle génération de couturiers et stylistes, ces nouvelles créations inspirées des modèles d'antan, mettent en avant nos tissus et notre patrimoine vivant. Une exposition voulue par la couturière Rita Tataï qui se tient au musée du Pays de Hanau à Bouxwiller (Bas-Rhin).

Déjà toute petite Rita Tataï restait, durant des heures, devant les scènes à admirer les groupes folkloriques revêtus de robes et gilets traditionnels. Aujourd'hui, cette passion pour le costume alsacien ne s'est pas essoufflée. Au contraire, cela fait six ans qu'elle confectionne des vêtements inspirés des tenues d'autrefois "avec des tissus faciles à porter qui vont en machine". 

Et dans son atelier strasbourgeois, le travail ne manque pas. Derrière les tables et machines des couturières et jeunes stylistes qui ont à cœur de prouver que les costumes traditionnels ne sont pas restés figés dans le passé.

 "J'ai créé ce cabas en utilisant plusieurs sortes de Kelsch. C'est un nouveau modèle de la marque "Geht's In". Il sera commercialisé l'an prochain" nous explique Thibaut Heck qui a une Licence en "design et mode" en poche et qui a quitté Paris pour revenir en Alsace et continuer son apprentissage chez Rita. 

"J'ai envie de transmettre le goût de ce tissu à ma génération et aux suivantes. Je veux faire quelque chose pour que ma génération et les suivantes aient connaissance des symboles qui font partie de notre patrimoine, de ce qui fait la spécificité de l'Alsace." Il en va de même pour Claire Walther, jeune styliste alsacienne responsable de la boutique. Pour elle, il est important de transmettre cet héritage vivant qu'est le costume alsacien et le savoir-faire qui va avec. 

C'est aussi l'avis de ces spécialistes réunis depuis le mois d'août à Bouxwiller. Ils y effectuent un travail colossal en collaboration avec le Parc régional des Vosges du Nord et diverses troupes folkloriques.

Bonnets, Wisch (gros coussins que les Alsaciens mettaient sur la tête comme un support pour porter de grosses charges), châles... Durant 4 ans, ils vont inventorier et documenter plus de 3.000 pièces. Une "mission textile" unique qui permettra au musée de la ville de savoir exactement ce qu'il possède dans ses réverses. "C'est la première étude menée ainsi sur une collection complète" précise Anne Wolff de la Maison Bossert, spécialiste du costume alsacien.

"Il y a sûrement des trésors et des pièces plus communes. L'essentiel est de pouvoir montrer au public la richesse et la diversité des costumes du Pays de Hanau", estime Freddy Staath, chargé du patrimoine à Bouxwiller. Une mission soutenue financièrement par la DRAC, la CEA et l'Europe.

  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité