Alsace : courses hippiques, une filière de produits dopants pour chevaux identifiée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Ballester
Des chevaux de course auraient été dopés avec des produits venus d'Alsace.
Des chevaux de course auraient été dopés avec des produits venus d'Alsace. © Pezibear, Pixabay

Quinze personnes du milieu hippique ont été interpellées en France, le mardi 7 décembre, pour des faits de dopage et de triche pendant des courses. Parmi elles, deux sont alsaciennes et suspectées d'avoir détourné des produits vétérinaires à des fins de dopage.

La police a arrêté quinze personnes, le mardi 7 décembre 2021. Parmi elles, des entraîneurs hippiques, des jockeys, des vétérinaires...

Mais également un éleveur bovin du Haut-Rhin, et un ancien jockey dans le Bas-Rhin, révèle une enquête du Parisien (article sur abonnement). On les suspecte d'avoir participé à une vaste vaste escroquerie en bande organisée, la qualification retenue par le procureur d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

L'enquête a commencé au début de l'année 2021, dans les environs de Marseille (Bouches-du-Rhône), où a eu lieu l'essentiel des interpellations. En plus de la Provence et de l'Alsace, l'enquête s'est aussi déroulée du côté de Chantilly (Oise), haut-lieu du monde hippique (parcourir la carte ci-dessous). 


Au total, une trentaine de courses auraient été concernées au cours de l'année 2021. Onze personnes ont été placées en garde à vue, et quatre étaient entendues comme témoin. Une dizaine de chevaux de course a été saisie par la police, explique le parquet d'Aix, ainsi que des sommes déposées sur les comptes bancaires des suspects. Six personnes doivent être présentées devant la justice.

Concernant l'éleveur dans le Haut-Rhin, sa garde à vue s'est achevée et il a été relâché sans être mis en examen, a détaillé son épouse auprès de France 3 Alsace. Les produits vétérinaires trouvés chez lui étaient suspectés d'être détournés à des fins dopantes.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.