Cet article date de plus de 3 ans

Les anti-GCO devant la préfecture du Bas-Rhin: "On veut montrer qu'on est là"

Rien à voir avec le nombre de manifestants de dimanche 28 janvier. Les opposants au Grand Contournement Ouest présents ce mercredi devant la préfecture était une vingtaine.
Ce mercredi 31 janvier devant la préfecture.
Ce mercredi 31 janvier devant la préfecture. © Catherine Munsch. France 3 Alsace
Des presque 500 manifestants de dimanche matin, les manifestants anti-GCO sont passés à une vingtaine ce mercredi après-midi. "Ils viendront un peu plus tard, après leur travail, explique Bruno Dalpra, le membre du collectif en charge de la communication, c'est sûr en semaine, on mobilise plus difficilement, mais on vient pour signaler que nous ne nous sentons pas battus et que nous n'abandonnons pas."

"On a l'impression qu'il y a un déni de démocratie. La déclaration d'utilité publique a été prolongée par l'Etat sans tenir compte de l'avis du conseil national de protection de l'environnement". Parmi les rares manifestants un tout jeune homme, Victor Schoenfelder. "J'ai fait des études dans le domaine de l'environnement, construire une autoroute dans ce milieu est complètement incohérent et surtout irréversible."


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gco économie transports routes environnement société