Cet article date de plus de 3 ans

DOCUMENT - GCO : un nouvel avis négatif de la commission de la protection de la nature

Dans un document signé le 15 décembre 2017, le conseil de la protection de la nature rend un nouvel avis défavorable au projet de Grand contournement ouest (CGO) de Strasbourg. 
Inauguration de la cabane contre le Grand contournement ouest de Strasbourg, le 27 septembre 2014.
Inauguration de la cabane contre le Grand contournement ouest de Strasbourg, le 27 septembre 2014. © Jean-Marc Loos. MAXPPP
Mardi, le gouvernement prolongeait la déclaration d'utilité publique pour le grand contournement ouest de Strasbourg, donnant ainsi le signe qu'à l'inverse de Notre-Dame-des-Landes, il souhaitait faire aboutir ce projet autoroutier. Ce mercredi, Alsace Nature dévoile le nouvel avis de la commission de la protection de la nature (CNPN) signé le 15 décembre 2017, défavorable au GCO.


Le nouvel avis, consultatif, précise notamment que "les mesures compensatoires proposées ne permettent pas de compenser tous les impacts résiduel de l'Etat" et évoque "un risque fort de dégradation à long terme" de la biodiversité. 

"Une nouvelle fois, le CNPN confirme la position des associations de protection de la nature qui plaident depuis des années pour que ce projet ne vienne pas réduire à néant les efforts consentis pour la sauvegarde de la biodiversité, réagit Alsace Nature. A quoi servent les instances et les procédures si l’Etat lui-même s’assoit dessus dès que les conclusions de ces procédures contredisent ses projets ?" Et de conclure : "Dans ces conditions, la lutte contre le GCO prend encore une autre dimension : il s’agit, au-delà du projet en lui-même, de se battre pour conserver la possibilité aux citoyens d’avoir leur mot à dire dans les processus de décisions et pour enfin faire cesser la mascarade des consultations publiques actuelles.

GCO : avis du conseil national de la protection de la nature by Aymeric Robert on Scribd


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gco économie transports routes