Bas-Rhin : 4,1 % des 5 à 11 ans ont reçu leur première dose de vaccin contre le Covid

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cécile Poure

Alors qu'en Alsace, la vaccination des 5-11 ans s'est réellement ouverte mi-janvier, 4,1% d'entre eux ont reçu leur première dose de Pfizer pédiatrique dans le Bas-Rhin, 3,5% dans le Haut-Rhin. Des chiffres encourageants pour l'agence régionale de santé qui mise sur 15% d'ici fin février.

Alors que depuis le mercredi 22 décembre dernier, la vaccination des cinq à onze ans volontaires est officiellement lancée, en Alsace cette campagne a réellement débuté il y a dix jours à peine. Priorité a été donnée aux enfants vulnérables en décembre où 1200 d'entre eux ont ainsi pu être vaccinés grâce à un suivi assuré par les établissements hospitaliers. 

Des chiffres relativement bas

Les chiffres sont faibles, ils satisfont tout de même  l'ARS, l'agence régionale de santé. Depuis le démarrage de la campagne de vaccination volontaire contre le Covid-19 des 5/11 ans : 4,1% d'entre eux ont reçu leur première dose dans le Bas-Rhin, 3,5% dans le Haut-Rhin.
Moins de 0,9% des 5/11 ans ont un schéma vaccinal complet dans le Bas-Rhin, 0,7% dans le Haut-Rhin. Pour un total de 4457 injections au 23 janvier dans le Bas-Rhin et 2710 dans le Bas-Rhin. L'ARS mise sur une progression de 3% chaque semaine pour atteindre fin février les 15% d'enfants vaccinés dans cette tranche d'âge. Public ciblé : les enfants en surpoids ou souffrant d'asthme et ceux qui vivent avec des parents vulnérables, première cause de vaccination chez ces enfants précise cette dernière.

Bénédicte Matz, pédiatre à Strasbourg ne dit pas autre chose. "Moi, j'avoue je ne suis pas fan de ce vaccin mais il a le mérite d'exister alors autant l'utiliser. Je le conseille surtout aux enfants vulnérables ou aux enfants dont les parents sont très vulnérables, atteints d'un cancer par exemple. Il ne faut pas se leurrer et c'est ce que je dis bien aux parents : en l'état actuel des connaissances, ce vaccin n'est pas fait pour protéger les enfants dont l'immunité naturelle fait parfaitement bien le travail surtout avec Omicron mais pour protéger les crétins qui ne sont pas vaccinés. Je ne pousse pas les parents à faire vacciner leurs enfants, sauf pour les cas particuliers mais je ne les dissuade pas non plus surtout quand ils sont angoissés par le Covid."

Plus de 800 créneaux disponibles 

L'ARS note toutefois une multiplication des annulations de rendez-vous vaccinaux chez les 5/11 ans ces derniers jours. La forte circulation du virus dans les écoles poussent les parents à reporter, de fait, la première dose pour leurs enfants qui ont ou ont eu le Covid. Ainsi sur le site ViteMaDose, 777 créneaux de vaccination sont actuellement libres ce mardi 25 janvier dans le Bas-Rhin, 118 dans le Haut-Rhin. La vaccination des enfants se fait dans des créneaux spécifiques les mercredi, samedi et dimanche. 

Dès la semaine prochaine, les 16 centres de vaccination alsaciens devraient tout de même doubler leurs capacités en vue de "préparer la rentrée prochaine et offrir à tous les enfants de plus de cinq ans qui le souhaitent la possibilité de se faire vacciner."