“Qui fait encore les soldes aujourd'hui?”

La fièvre acheteuse s'emparera-t-elle de vous mercredi? Eux, non! / © K.Gélébart/France 3 Alsace
La fièvre acheteuse s'emparera-t-elle de vous mercredi? Eux, non! / © K.Gélébart/France 3 Alsace

A deux jours du coup d'envoi des soldes d'hiver, nous sommes allés prendre la température auprès de potentiels acheteurs strasbourgeois. Comment se préparent-ils à ce grand rendez-vous de la consommation? Pas grand monde pour s'enthousiasmer...

Par Karine Gélébart

Ventes privées, journées privilèges, démarques exceptionnelles... Autant de rendez-vous étalés sur toute l'année ou presque qui signent la petite mort des soldes telles que nous les connaissions : grand rush à 7h30 du matin derrière les grilles des grands magasins, batailles entre ménagères de moins de 25 ans pour une robe ou un pull à moindre prix, repéré, espéré depuis des jours et des jours, file d'attente derrière les caisses ou encore bacs de sous-vêtements qui se vident à la vitesse de l'éclair... terminés?

Aujourd'hui, les consommateurs semblent blasés, ou achètent différemment. Ceux que avons croisés, en tout cas, ne sont même pas sûrs d'y faire un tour. Veulent avant tout éviter le monde. Ou ont obtenu tout ce qu'ils voulaient en avant-première, invités par leurs magasins préférés. Voici un florilège de bonnes raisons de ne pas courir faire les soldes mercredi.
 

Bernard, retraité, des paquets (déjà) plein les mains

Les commerçants devraient pouvoir solder avec plus de souplesse

Bernard a bénéficié de ventes privées pour acheter ceux dont il avait besoin : des serviettes! / © K. Gélébart/France 3 Alsace
Bernard a bénéficié de ventes privées pour acheter ceux dont il avait besoin : des serviettes! / © K. Gélébart/France 3 Alsace


"J'ai passé une bonne partie de ma vie en Nouvelle-Calédonie et je me rendais souvent en Australie. Là-bas, les magasins déstockent par des soldes quand ils en ont besoin, c'est beaucoup plus simple. Je ne dis pas qu'il ne faut aucune règlementation, mais là, de toute façon, avec les ventes privées et tout ça, c'est déjà un peu le cas, non? Regardez, moi, je sais que les bonnes affaires sur le blanc ont déjà démarré dans ce magasin dont je suis un client régulier. Résultat, j'ai déjà acheté une grande partie des serviettes dont j'avais besoin. Il y avait déjà 30 ou 40%. Je reviendrai peut-être fin de semaine, mais l'essentiel est déjà dans mes paquets!"


Emmanuelle, mère de famille

Pour les enfants, j'opte volontiers pour les vide-greniers

Emmanuelle a deux enfants, qu'elle habille volontiers de vêtements d'occasion lorsque c'est possible. Les soldes, oui...pour les chaussures! / © K. Gélébart/France 3 Alsace
Emmanuelle a deux enfants, qu'elle habille volontiers de vêtements d'occasion lorsque c'est possible. Les soldes, oui...pour les chaussures! / © K. Gélébart/France 3 Alsace


"Ca fait quelques années déjà, que les soldes ne sont plus un vrai rendez-vous. Lorsque, comme moi, vous avez des cartes de fidélité dans plusieurs magasins, ils vous invitent à leurs pré-soldes, vous avez accès aux bonnes affaires avant que les bonnes tailles ou les bonnes couleurs aient disparu dans la cohue de l'ouverture des soldes. Je préfère éviter le monde, et j'achète aussi certains articles sur internet, pour des marques que je connais. Il n'y a guère plus que pour les chaussures et les sous-vêtements que je pourrais me déplacer à ce moment-là, car ces articles-là ne s'achètent pas en ligne, il faut les essayer. Sinon, je cherche aussi sur Le Bon Coin, par exemple pour les vêtements de ski. Et je trouve très bien les vide-greniers, l'idée que les vêtements trouvent une nouvelle vie. On consomme de façon un peu plus réfléchie aujourd'hui."
 

Ambrine, avec Hugo et Florian, étudiants

Avec internet, on peut avoir de bons prix toute l'année

Ambrine ira faire un tour dans les magasins fin de semaine. Pas Hugo, ni Florian. / © K. Gélébart/France 3 Alsace

Ambrine ira faire un tour dans les magasins fin de semaine. Pas Hugo, ni Florian. / © K. Gélébart/France 3 Alsace


"J'ira sans doute faire un tour fin de semaine, si j'ai le temps, ça me rappellera l'époque où je faisais les soldes avec ma maman! Mais il y a aujourd'hui tellement de façons d'acheter moins cher : les ventes privées, bien sûr, mais aussi internet. De toute façon, on n'a pas le budget pour acheter juste parce que c'est moins cher au moment des soldes ; on cherche ce dont on a besoin quand c'est le moment, et on se méfie même un peu de ces soi-disant bonnes affaires. Hugo a déjà repéré des articles affichés en soldes alors qu'il les avait vu au même prix une semaine avant. Il y a de la méfiance vis-à-vis des commerçants. Et en achetant en ligne, on évite la foule des jours de soldes!"
 

Dominique, Strasbourgeoise

Aujourd'hui, c'est devenu ridicule d'acheter au prix fort

Cette Strasbourgeoise profite de prix toute l'année dans les magasins dont elle est une fidèle cliente. / © K. Gélébart/France 3 Alsace

Cette Strasbourgeoise profite de prix toute l'année dans les magasins dont elle est une fidèle cliente. / © K. Gélébart/France 3 Alsace


"Qui fait encore les soldes aujourd'hui? Peut-être les familles, pour les enfants, et encore, ceux qui n'ont pas de cartes de fidélité! Parce que nous recevons tous des tas d'invitations, tout le temps... Dès le lendemain de Noël, il était possible de faire des affaires! C'est devenu ridicule d'acheter au prix fort tellement nous recevons d'offres... Non, définitivement, je n'ira pas me précipiter dans les magasins avec tout ce monde..."

 

Estella, Strasbourgeoise

Je fonctionne au coup de coeur

Estella ne se laisse pas avoir par un bon prix, elle achète ce qui lui fait plaisir! / © K. Gélébart/France 3 Alsace

Estella ne se laisse pas avoir par un bon prix, elle achète ce qui lui fait plaisir! / © K. Gélébart/France 3 Alsace


"Moi, je me balade, je regarde, et si ça me plaît, j'achète! Je ne sais pas si ce sont les soldes, ou pas, si ça vaut le coup d'attendre encore pour avoir un bon prix... je fonctionne au coup de coeur! Evidemment, s'il y a un prix, je suis intéressée, mais j'ai l'impression qu'il y en a toujours, non? Comme j'habite à Strasbourg, je me promène régulièrement au centre-ville, je n'attends pas de m'y rendre quand il y a des soldes... surtout que ces jours-là, il y a du monde!"


A noter : les soldes d'hiver se dérouleront du mercredi 10 janvier au mardi 20 février. Les magasins strasbourgeois seront exceptionnellement ouverts ce dimanche 14 janvier de 10h à 18h30.

 

Sur le même sujet

Les + Lus