Covid19 : Des pharmaciens alsaciens sauvent des doses de vaccins grâce à Covidliste

En attendant l'ouverture à la vaccination pour tous sans limite d'âge dès le 12 mai, en Alsace, près de 70 lieux de vaccination sont inscrits sur covidliste. Une liste d'attente virtuelle pour les professionnels  de santé, médecin, pharmaciens ou centres de vaccination.

Emmanuel Macron l'a annoncé ce jeudi 6 mai, la vaccination sera ouverte sans limite d'âge dans six jours. En attendant l'obsession  des professionnels de santé ces derniers mois,  c'est d'utiliser toutes les doses de vaccin, de n’en jeter aucune Pas toujours facile d’atteindre l’objectif zéro gâchis. Surtout avec le vaccin  Astra Zeneca qui a fait couler beaucoup d’encre sur les risques de thromboses et a été boudé par les français. Le 30 mars dernier, la plateforme bénévole covidliste.com, lancée par une scientifique et un ingénieur et rejoint par des centaines de bénévoles,  a permis de sauver des doses de vaccin en mettant en relation des volontaires éligibles avec les centres de vaccination, médecins ou pharmacies les plus proches d’eux.  

La pharmacie des Trois Rois à Mulhouse

Benoit Bergaentzlé s’est inscrit il y a trois semaines sur covidliste. Lui qui ne reçoit pour l’instant que des doses du vaccin AstraZeneca avait besoin de compléter sa liste d’attente.

Je vaccine une fois par semaine. Avec un vaccin, j’ai 11 doses mais je n’arrivais jamais à avoir 11 patients. Désormais j’arrive à tout utiliser. L’autre fois j’ai mis ma demande en ligne à 16h00 et une demi-heure plus tard j’avais les 5 volontaires qui me manquaient. Beaucoup d’alsaciens, environ 300,  sont inscrits sur covidliste. En trois semaines, j’ai ainsi pu sauver 18 doses. 

Ce directeur d’officine se fait approvisionner une fois par semaine, sans savoir ni quel vaccin, ni combien de doses vont lui être attribuées.  Pour l’instant, chaque semaine,  il réceptionne en moyenne une dose d’Astra Zeneca. Cela signifie que seuls les plus de 55 ans peuvent venir se faire vacciner chez lui.

Pas besoin d’aller chez le médecin avant. Le pharmacien peut prescrire, injecter et surveiller. On prend 30 mn pour chaque vaccination. On regarde le profil du patient, son profil médical. On lui explique que si au bout de 3 jours ça ne va pas, il faut aller consulter. Mais normalement,  Les effets secondaires se manifestent au bout de 24h et ne durent que 24 h

Benoit Bergaentzlé, pharmacien gérant de la pharmacie des trois rois

Ne pas confondre Covidliste et Doctolib

En quelques semaines, Covidliste se targue d’être devenue la plus grande liste d’attente de vaccination en France et affiche 970 790 inscrits sur son site.

Dans la région, même le pdt de la fédération des syndicats des pharmaciens d’Alsace,  Alain Boetsch qui a sa pharmacie à Strasbourg, s’est inscrit sur Covidliste, mais sans avoir eu besoin d’y recourir pour l’instant.

 

Moi je suis inscris depuis 15 jours mais je n’ai pas encore eu besoin de m’en servir. Lundi  par exemple je n’avais qu’un flacon de Johnson pour 5 doses et j’avais les 5 patients. Mais je connais deux pharmaciens qui ont eu recours à covidliste et qui ont pu sauver chacun une dizaine de doses, Alain Boetsch, président de la fédération des syndicats des pharmaciens d’Alsace 

 

Le président de la fédération des syndicats des pharmaciens d’Alsace veut mettre en garde. Si selon lui, l’idée est bonne, il ne faut toutefois pas confondre Doctolib, une plateforme où l’on prend ses rendez-vous et Covidliste, un outil de dépannage quand une pharmacie ou un centre de vaccination a trop de doses.

 Et j’insiste aussi sur le fait que le patient doit être éligible. C'est-à-dire que pour être vacciné à l’Astra Zeneca, il faut avoir 55 ans au moins, et pour le Johnson c’est à partir de 50 ans.  On ne peut pas vacciner les plus jeunes. Et attention, l’ouverture  de la vaccination aux 18/49 ans, ce sera en centre de vaccination uniquement, Alain Boetsch, président de la fédération des syndicats des pharmaciens d’Alsace

Aujourd’hui, ce qui le préoccupe le plus, c’est d’obtenir assez de vaccins d’Astra Zeneca pour injecter la deuxième dose à ceux qui se sont fait vacciner à partir du 8 mars.

A terme, Covidliste pourrait prendre plus d’ampleur

Au centre de vaccination d’Obernai, pas besoin de covidliste pour l’instant. Tous les jours, 420 vaccinations.  Le centre réceptionne aussi par téléphones ou mail les nouvelles demandes de vaccination. Et en cas de doses restantes, ce vivier est appelé en fin de journée. Du coup à Obernai, aucune dose n’est jetée.

A partir du mois de juin, le centre aimerait accélérer la cadence et atteindre les 700/800 doses par jour.

 Pour le moment on n’a pas eu besoin de recourir à Covidliste car on enregistre toujours beaucoup de demandes. C’est à terme, si on voit qu’on arrive à cours de nos listes de volontaires que cette option pourra être envisagée. Mais il ne faudrait pas que cela engendre des dérives comme des personnes qui seraient tentées de venir spontanément, il faut que cela reste encadré, Marie Bucher, directrice générale des services d’Obernai

Pour l’instant en France, 1392 lieux de vaccinations sont inscrits sur Covidliste.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité