Des perturbations sur les lignes de bus de la CTS suite à une probable grogne sociale chez un sous-traitant

Ce 4 septembre au matin, jour de rentrée, plus d'une quinzaine de bus scolaires et de diverses lignes de la CTS n'ont pas circulé. De nombreux conducteurs du sous-traitant Keolis Striebig étaient en arrêt maladie, vraisemblablement sur fond de grogne sociale.

La CTS (Compagnie des Transports Strasbourgeois) annonce dans un communiqué "de fortes perturbations sur les lignes de bus 45, 57, 62, 63 et 64 jusqu'au mercredi 6 septembre 2023 inclus."

Ces perturbations ont commencé ce lundi 4 septembre, jour de rentrée. Dès le matin, plusieurs bus "sur les lignes scolaires et les lignes 12, 22, 43, 57, 62 et 63, sous-traitées à l'opérateur Keolis Striebig n'ont pas pu rouler, pour cause de "nombreuses absences inopinées de conducteurs"

"N'ayant pu anticiper cette situation, la CTS n'a pas été en mesure de prévenir en amont ses clients de cette situation dégradée et présente ses excuses pour le désagrément occasionné par cette situation indépendante de sa volonté", ajoute encore le communiqué.

Une mauvaise surprise

"On est tombés des nues, avoue la compagnie de transport jointe par France 3 Alsace. On a découvert ce matin, à la prise de service de 6 heures, que 17 bus traités par notre sous-traitant n'étaient pas en circulation. 17 conducteurs manquaient à l'appel. On n'a pu que constater les perturbations et le manque de véhicules disponibles. Mais elle assure que "Keolis a travaillé immédiatement, afin de permettre un retour progressif" à un trafic plus normal.

De son côté, l'entreprise Keolis Striebig, également jointe au téléphone par France 3 Alsace, reconnaît qu'en cours de journée, le nombre d'arrêts maladie de ses salariés "a grimpé à 26, et que ça a été subit."

"On a été particulièrement surpris par le volume de ces arrêts, assure la direction qui affirme s'être attendue "à une rentrée normale." Cependant, même sans "certitude quant au motif", elle estime que ces absences pourraient être "liées à une crispation sociale dans l'entreprise."

Elle dit déplorer cette situation "vraiment regrettable", ainsi que le moyen utilisé, au détriment du "schéma classique d'une concertation préalable" permettant d'ouvrir des négociations.

Pour mardi 5 et mercredi 6 septembre, Keolis Striebig prévoit que les circuits scolaires AL&RTOUR circuleront normalement, mais que les lignes 45, 57, 62, 63 et 64 resteront perturbées.

La CTS invite ses clients à suivre la situation au plus près sur son site internet, l'application mobile CTS, ou son compte Twitter.