Régionales 2021 dans le Grand Est : le directeur du magazine alsacien Heb’di sur la liste du Rassemblement national

Thierry Hans, directeur du magazine alsacien Heb’di s'engage en politique. Il figure sur la liste du Rassemblement National emmenée dans le Grand Est par Laurent Jacobelli pour les prochaines élections régionales.

Thierry Hans directeur de la publication du magazine Heb'di dans son bureau en août 2018
Thierry Hans directeur de la publication du magazine Heb'di dans son bureau en août 2018 © Daniel Gerner / France télévisions

Laurent Jacobelli, tête de liste pour le Rassemblement national dans le Grand Est et porte-parole national du parti politique de Marine Le Pen, a officialisé ce jeudi 6 mai 2021, la présence de Thierry Hans, le directeur de la publication du magazine alsacien Heb’di sur sa liste. Un communiqué de quelques lignes pour expliquer la présence de l'Alsacien à ses cotés. 

Depuis 30 ans, Thierry Hans est un ardent défenseur de la culture alsacienne. Après les trahisons de Jean Rottner envers les Alsaciens, il a accepté la main que nous lui tendions.

Laurent Jacobelli Tête de liste Rassemblement National dans le Grand Est

 

Selon ce communiqué, Thierry Hans précise "s’engager pour défendre l’Alsace, son identité, ses particularités tout comme celles de la Champagne-Ardenne et de la Lorraine"

Communiqué Rassemblement National

Thierry Hans, qui se présente volontiers comme le lanceur d'alerte alsacien, est un frondeur. Un ancien électricien lassé des médias traditionnels et qui décida un beau jour de fonder son propre mensuel. Pour "dénoncer". Et souvent défoncer.

C'est effectivement lui qui a révélé pour la première fois l'affaire Naomi Musenga en retranscrivant dans Heb'di l'appel de la jeune Strasbourgeoise de 22 ans au Samu ce 29 décembre 2017. Un appel où cette dernière tente d'expliquer ses fortes douleurs abdominales au Samu ... en vain. Elle décèdera quelques heures plus tard.

Heb'di, accroche-toi en alsacien, est un journal impoli, caustique et qui a bien failli le payer. Placé en liquidation judiciaire en 2018, il ne devra finalement son salut qu'à des annonceurs compréhensifs et des lecteurs généreux. 

Electricien, pamphlétaire, mouche du coche, voilà désormais Thierry Hans politique, un univers aussi impitoyable qu'Heb'di. Mais beaucoup plus policé. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région grand est politique élections régionales 2021 élections