Feyala, vache vosgienne, en route pour le salon de l'agriculture

Feyala, escortée par Florine, toutes deux impatientes de se rendre au salon de l'agriculture de Paris / © Géraldine Dreyer / France 3 Alsace
Feyala, escortée par Florine, toutes deux impatientes de se rendre au salon de l'agriculture de Paris / © Géraldine Dreyer / France 3 Alsace

C'est chaque année un événement dans le monde agricole français, le salon de l'agriculture de Paris ouvre ses portes du 25 février au 4 mars porte de Versailles. Cinq vaches vosgiennes sont en lice et parmi elles Feyala, allaitante native d'Ungersheim, que nous avons rencontrée.

Par Anne-Laure Herbet

Le salon international agricole de Paris ouvre ses portes pour la première fois porte de Versailles en 1964 et accueille plus de 300 000 visiteurs. 54 ans après, le nombre de visiteurs a plus que doublé. On y fait défiler ses bêtes, on vend ses produits bien sûr mais il y est aussi question des problématiques rencontrées par les éleveurs et les agriculteurs. Comment se rapprocher du consommateur? Comment favoriser les circuits courts? On comprend tout l'intérêt pour chaque région d'y être représentée. Et la pression aussi sur les épaules de ceux qui y seront. C'est le cas de Florine dont la vosgienne allaitante Feyala a été sélectionnée. Toutes deux sont originaires d'Ungersheim, c'est là que nous les avons rencontrées.

Mais pour se rendre au salon, Feyala doit se plier à quelques contraintes auxquelles elle n'est pas habituée : se laver tout d'abord pour ôter les souvenirs de l'étable et puis "il faut qu'elle sache marcher comme un chien ou un cheval, mais ça ce n'est pas inné chez les bovins, ça demande un peu d'entraînement", sourit Florine, à la tête d'un troupeau d'une trentaine de vosgienne. Mais pas question de lâcher l'affaire, Florine a des qualités à revendre, c'est une "super mum" qui a donné naissance à sept veaux en cinq ans dont deux fois des jumeaux!

Sur le même sujet

récolte des mirabelles à Rozelieures

Les + Lus