Cet article date de plus de 3 ans

Il fait froid fin février en Alsace... et alors?

Les températures franchiront difficilement la barre du 0° ces prochains jours, avec un pic de froid attendu mardi dans la région. "Rien d'exceptionnel", dit-on à Météo France. Les vagues de grand froid ne sont pas rares en France, et encore moins en Alsace, à cette période de l'année.
Oui, il va faire froid en Alsace, comme partout en France, surtout à partir de dimanche, avec des températures qui pourront rester négatives, même en plaine. Mais non, ce froid glacial n'est pas exceptionnel pour la période, le printemps est encore loin. "Il est vrai qu'il y a des mois de février qui offrent quelques journées douces, presque printanières. Mais le climat a une variabilité naturelle, qui explique que d'une année sur l'autre, les conditions météorologiques peuvent fortement varier", détaille Sophie Roy, climatologue à Météo France. Chaque saison suit un schéma bien spécifique, avec une tendance peut-être: "des épisodes de froid moins intenses, et moins longs". Alors quand le froid arrive, le grand public peut se faire surprendre.


Il a fait -24,8° à Colmar le 27 février 1986


La variabilité des saisons se comprend vite en se plongeant dans les statistiques transmises par Météo France pour la région : il n'y a aucune régularité dans les vagues de froid, elles tombent régulièrement sur la région sans crier gare. Pour la dernière semaine de février, l'Alsace a enregistré des records de froid en 1986 (-24,8° à Colmar, -19,6° à Strasbourg et -21° à Mulhouse).



A Strasbourg, le jour le plus froid pour un mois de février depuis que des enregistrements sont possibles (la station est fonctionnelle depuis avril 1923) est le 15 février 1929 : il fait jusqu'à -22,3°. A Mulhouse, elle est tombée à -22,8°, c'était le 13 février 1956. Plus récemment, on a atteint les -20,2° le 4 février 2012 à Mulhouse, et -17,4° à Colmar le lendemain.


Froid polaire partout en France en février 2005, 1986, 1971 et 1956

En élargissant ses données sur tout le pays, Météo France note que le dernier épisode de grand froid notable remonte à 2005 : les conditions étaient restées hivernales de la mi-février jusque vers le 12 mars, avec un pic d'intensité entre le 27 février et le 2 mars. En 1971, c'est la neige surtout, qui avait surpris le sud-est du pays. Météo France relève aussi les mois de février 1956 et 1986, respectivement mois de février le plus froid et le 3e plus froid du 20e siècle.

 

On ne devrait pas atteindre de telles extrêmes lors de la semaine qui vient. Mais ce qui est plus surprenant pour ce début d'année 2018, c'est le brutal changement entre un mois de janvier doux et humide et ce froid sec qui glace soudainement la France. "Nous étions dans un flux océanique, avec cette série de tempêtes qui ont secoué le pays entre fin décembre et janvier. Les températures étaient effectivement plus douces que les normales de saison, explique Sophie Roy. Là, nous sommes dans un régime continental pur, avec des flux de nord-est, froid et sec." 

Une tendance qui devrait durer au moins jusqu'à jeudi matin 1e mars. Les prévisions sont ensuite plus difficiles à affiner, mais les températures devraient rester fraîches, elles ne seront plus aussi glaciales.

Comment se protéger du froid?


Voici les conseils relayés par Météo France pour lutter contre le grand froid :
Le ministère de la santé a également édité un mémo résumant les bons réflexes à adopter pendant ces périodes de grand froid.

Les bons réflexes face au froid (ministère de la santé)

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
froid météo