Le jardin extraordinaire d’un passionné d’insectes s'ouvre au public

Denis Lavoyer est un créateur dont l'imagination semble illimitée. Passionné d'insectes depuis son plus jeune âge, il a, outre une grande collection, fabriqué des spécimens de taille XXL, qu'il expose dans son jardin de sculptures, en Alsace.

Une mouche mécanique géante, construite pour une exposition sur la bionique, un criquet encore plus grand, au corps transparent, pour permettre au public de voir ses organes, mais aussi des crocodiles naturalisés, des oursins fossiles, des sculptures de licorne, de sphynx et bien d'autres phénomènes incroyables sont à découvrir dans l'antre de Denis Lavoyer.

Pénétrer au Relais des Arts à la Petite-Pierre, dans le Bas-Rhin, est un voyage dans l'imaginaire et les sciences tout à la fois. 

Au 18ème siècle, l'endroit était un relais de poste où l'on changeait les chevaux des diligences. Puis il est devenu une auberge et un restaurant, jusqu’à ce que Denis Lavoyer le découvre il y a une cinquantaine d'années. Depuis, c'est son atelier et lieu d'exposition, ouvert au public. 

Des beaux-arts aux insectes géants

Le maître et créateur des lieux a commencé par étudier à l'école des beaux-arts de Dijon, puis à Paris. Après avoir peint des tableaux en tant qu'artiste peintre, il a réalisé des décors pour le théâtre, mais aussi des mises en scène pour des musées et des châteaux.

Résine, métal, mécanismes faits maison et toute sorte d'objets de récupération, comme des bouteilles en plastique ou des fils de fer, sont aujourd'hui ses matériaux de prédilection pour créer ses insectes géants. Le plaisir de l'artiste consiste surtout à associer ses connaissances scientifiques à son imagination.

"Cette mouche, je l'ai faite pour une exposition qui comparait les inventions de l'homme et celle de la nature. Je lui ai mis des ventouses sous les pattes, car elle adhère partout, des contrepoids sur le côté, qui servent à compenser une paire d'ailes qui lui manque, et une trompe qui s'ouvre, pour montrer que cet organe s'adapte aux types d'aliment, liquide ou solide, que l'insecte ingère."

Plus loin un criquet, dont les organes indiquent les muscles, le système respiratoire, l'appareil reproducteur ou circulatoire. Il accueille régulièrement des groupes d'écoliers. Une aubaine pour eux, de découvrir les insectes de cette façon ludique et scientifique en même temps.

Mais Denis Lavoyer fabrique aussi toutes sortes de créatures, sorties en droite ligne de son monde imaginaire. Elles sont à découvrir dans son jardin."Je m'inspire de contes et de légendes" dit-il, mais on a clairement l'impression qu'il est largement capable d'inventer ces incroyables constructions sans l'aide de personne.

"Mon jardin n'est pas un jardin de fleurs, mais un jardin de sculptures."

Denis Lavoyer, artiste et créateur du Relais des Arts à La Petite-Pierre

En quittant le jardin des sculptures, il faut passer dans la salle de l'évolution, nommée ainsi en Hommage à Charles Darwin. L'artiste y regroupe de nombreux objets qui lui ont été confiés pour enrichir sa collection. Fossiles d'oursin et d'ammonites, crocodiles naturalisés, oeufs d'autruche, la liste est longue et les découvertes à y faire pour les esprits curieux sont époustouflantes. 

"Ces papillons bleus de Madagascar ou de Guyane, sont des cadeaux. Les gens me les rapportent de leurs voyages" explique-t-il "moi je ne suis jamais allé dans ces contrées" Et d'ailleurs, lui ne tue plus les insectes pour les collectionner, comme lorsqu'il était enfant. "Ils vivent trop peu longtemps, je les laisse vivre."

Si les fossiles, les insectes miniatures ou géants, les sculptures improbables et fantastiques vous intéressent, le Relais des Arts de La Petite-Pierre vous plaira.

En visite libre ou guidée pour les groupes, ce bestiaire insolite est accessible les Week-ends et jours fériés, de Pâques à fin octobre, et tous les jours en juillet et en août. Si vous êtes fans absolus ou craquez complètement pour ce lieu hors du commun, vous pouvez même y réserver une ou plusieurs nuitées dans les gîtes.

 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité