Les amateurs de la mythique Coccinelle se retrouvent ce week-end, "dans les virages, elle danse un peu le boogie-woogie"

durée de la vidéo : 00h04mn57s
Sujet Rund Um en alsacien sous-titré ©France Télévisions

Du 24 au 26 mai 2024, Molsheim (Bas-Rhin) accueille son 17e Cox Show : les conducteurs de plus de 800 véhicules Volkswagen, principalement la mythique Coccinelle, et des milliers de visiteurs. En avant-première, Rund Um a rencontré quelques passionnés, quasi-prêts pour l'événement.

Une fois encore, la cité Bugatti va vrombir de plaisir à l'occasion d'un grand rassemblement de voitures  Coccinelle. Pas de réel envol au programme de ce Cox Show 2024, le 17e du genre. Les antiques véhicules resteront bien campés sur leurs quatre roues. Mais pour les amateurs comme les curieux, ce sera l'occasion d'admirer près d'un millier de Volkwagen vintage, restaurés ou non, parmi lesquels également des combi, et d'échanger des pièces automobiles désormais introuvables dans le commerce.

"Le Cox Show est né il y a 20 ans, rappelle Thierry Peter, président du comité des fêtes de Molsheim, qui coorganise l'événement avec l'association Indépendance Cox. La première année, nous avons attiré 104 voitures. L'an passé, le rassemblement avait réuni 840 véhicules venus de toute l'Europe."

Alexis Degermann, mécanicien et membre de l'association locale Indépendance Cox, vérifie l'état d'une Cox 1200 de 1970. "Le moteur se trouve toujours à l'arrière, précise-t-il. Ici, toutes les pièces sont d'époque, y compris le volant et l'autoradio."

En attendant le week-end, certains membres de l'association forte de 90 adhérents font de petites virées dans leurs antiques véhicules. Les dames aiment revêtir pour l'occasion des robes des sixties. "Eh oui, les pin up, ça existe à Molsheim, sourit Emilienne Kieffer, Nous mettons toujours cette tenue lors de nos virées en voiture.""Nous aimons ces véhicules, l'ambiance qui règne ici… c'est une passion" renchérit sa comparse, Catherine Weck.

Alain Boos, président de l'Indépendance Cox, met le moteur en marche. "Ça sent toujours un peu l'essence dans une vieille Coccinelle, reconnaît-il. Le réservoir d'essence se trouve à l'avant. Et puis, les joints ont 50 ou 60 ans, ce qui explique l'odeur."

Mais cela n'entame en rien son plaisir, d'autant plus que la voiture se conduit très facilement. "La Coccinelle est très maniable, sourit-il. Dans les virages, elle danse un peu le boogie-woogie." Il a aussi une explication quant au côté mythique de l'engin : "Dans les années 1970, l'apparition de la Golf a suscité un énorme engouement auprès du public qui recherchait la modernité. Du coup, la Coccinelle est devenue accessible aux étudiants ou aux petits budgets."

Selon lui, les membres de l'association "ont tous commencé par acheter une Coccinelle." Puis, lorsqu'ils ont eu des enfants, ils ont fait l'acquisition d'un combi, comme celui de Michel Heckly, magnifiquement vintage avec sa couleur orange et ses fleurs.  "Pour proposer un utilitaire, Volkswagen a construit le combi, explique ce dernier, membre du comité de direction de l'Indépendance Cox. Mais ils ont utilisé tous les éléments mécaniques de la Cox, entre autres le moteur. D'où le lien entre les deux."

Le Cox Show démarrera dès ce vendredi 24 mai en début d'après-midi. Durant ce week-end festif, il y aura aussi des concerts, une balade, un concours et diverses animations, le tout dans une ambiance très rockabilly.

 

 

 

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité