• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Liaison vers l'Aéroport de Bâle-Mulhouse: Brigitte Klinkert demande à Macron de revoir sa copie

© @Maxppp/Jean-François Frey
© @Maxppp/Jean-François Frey

La présidente de Conseil départemental du Haut-Rhin, Brigitte Klinkert fait part de ses inquiétudes à Emmanuel Macron. Le rapport Duron, émanant du Conseil d'orientation des infrastructures, fait peu de cas de la nouvelle liaison ferroviaire de l'Aéroport de Bâle-Mulhouse.

Par Astrid Servent

Le rapport du Conseil d'orientation des infrastructures remis le 1er février 2018 au ministère des transports fait décidément grincer des dents dans la région. Il y a d'abord eu la levée de bouclier des élus alsaciens face au projet de finalisation de la LGV Rhin-Rhône  qui se voit repoussé jusqu'en 2038. Il y a maintenant le courrier de Brigitte Klinkert, la présidente du conseil départemental, adressé au Président de la République. Elle dénonce le "peu d'intérêt" porté dans ce rapport sur la nouvelle liaison ferroviaire de l'Aéroport Bâle-Mulhouse.  

La liaison ferroviaire de l'EuroAirport: pas prioritaire selon le rapport Duron / © Extrait du rapport Duron
La liaison ferroviaire de l'EuroAirport: pas prioritaire selon le rapport Duron / © Extrait du rapport Duron


L'inquiétude de Brigitte Klinkert


Une inquiétude partagée par les Suisses

Les gouvernements des deux cantons bâlois ont également écrit une lettre à Elisabeth Borne, la ministre française des Transports. Eux aussi tombent des nues à la lecture de ce rapport dans lequel ils découvrent que la nouvelle liaison ferroviaire de l'EuroAirport n'est plus considéré comme une priorité.

Ils rappellent que le projet était jusque là porté par la France et la Suisse. Berne participe à hauteur de 38,1% aux coûts de la phase d'avant-projet qui doit se terminer cette année. Les deux cantons et la Confédération "prévoient d'engager d'importantes sommes dans la réalisation de cette nouvelle infrastructure" .

Rappelons que la Confédération planifie le développement du rail en Suisse d'ici 2035. L'enveloppe prévue à cet effet contient 11,5 milliards d'euros; une partie devait servir à financer ce fameux raccordement ferroviaire.


Le rapport Duron

Le rapport Duron, un document de 180 pages, doit servir de base à la future loi de programmation des infrastructures, présentée au printemps prochain.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus