Obernai: joggeur 0 - buse 1

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Munsch .

Un joggeur a été pris pour cible par une buse ce jeudi, dans le secteur d'Obernai dans le Bas-Rhin. Il courait tranquillement, quand il s'est fait attaquer à coups de bec et de griffes. Un incident qui reste rare, mais se reproduit presque chaque année. 

Pris pour cible par une buse aux alentours d'Obernai, un joggeur écope de plusieurs coups de bec et de griffes. Pas banal, mais assez logique quand-même. Comme de nombreux autres animaux, qu'ils soient domestiques ou sauvages, les buses ont un territoire. Et elles le défendent. Surtout pendant la période de nification et tout le temps où elles élèvent leurs petits. Ludovic Coftier l'a appris à ses dépends, en courant pour se préparer au prochain semi-marathon de Molsheim. 







Les buses ont un territoire, qu'elles défendent. Ludovic Coftier l'a appris à ses dépends pendant un entraînement de course à pied.



Cathy Zell, chargée de communication pour la LPO Alsace, explique pourquoi la buse attaque: "Pour le rapace, il s'agit d'un comportement défensif en période de nidification...il assimile l'humain à un agresseur"



Pendant la reproduction d'avril à juin, mieux vaut donc ne pas trop s'approcher des nids. Mais pas de panique : l'événement reste anecdotique. On dénombre moins de 6 incidents par an en France avec des buses…contre 500 000 morsures de chien chaque année.

Le reportage complet de Marie-Christine Lang et David Meneu

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité