Transports publics : payerez-vous plus chers vos billets dans les bus et trams en Alsace au 1ᵉʳ juillet ?

C’est une date traditionnelle des augmentations de tarifs en tout genre. Le 1ᵉʳ juillet signe aussi celle des transports publics. À quel tarif serez-vous soumis en Alsace ? Le point à Strasbourg, Colmar et Mulhouse.

C’est un choix politique qui varie d’une collectivité à l’autre. L’augmentation (ou pas) des tarifs des transports publics est votée par élus communautaires. En Alsace les trois agglomérations de Strasbourg, Colmar et Mulhouse ont pris des décisions disparates.

Pour les habitants de l’Eurométropole, c’est le ticket à l’unité de la CTS qui flambe, pas les abonnements. Dans le secteur de Colmar, le ticket à l’unité de la Trace reste aux mêmes tarifs, mais les abonnements augmentent légèrement. Les élus de la m2A ont quant à eux décidé de maintenir les tarifs de Soléa sans augmentation cette année. Faisons le point du nord au sud.

Ce qui change à la CTS : l’augmentation significative du ticket à l'unité

Ce sont les voyageurs occasionnels de l’Eurométropole qui subiront l’augmentation des tarifs de la CTS : le ticket à l’unité passe de 1,70 euro à 1,90 euro (hors coût d’acquisition d’un billet rechargeable). Le carnet normal de 10 tickets passe à 17,10 euros (au lieu de 13,20 euros). Soit une hausse de 11,76 %.

Les plus de 65 ans sont les moins bien lotis : le carnet de 10 tickets enregistre une hausse de 58,33 %.

Cette augmentation s’inscrit dans un contexte de stabilité ces dernières années : il n’y avait en effet pas eu d’augmentation du prix du ticket depuis 2018. L’idée était alors d’inciter les usagers à reprendre les transports en commun, après leur désaffection pendant la crise sanitaire.

L’abonnement mensuel "plein tarif" 26-64 ans passe au 1ᵉʳ juillet de 51,80 à 56 euros. Les tarifs solidaires sont maintenus. Tout comme la gratuité des transports pour les moins de 18 ans.

En résumé : l’Eurométropole souhaite inciter fortement à l’abonnement et à l’utilisation pérenne des transports publics. La collectivité s’est d’ailleurs engagée à geler le prix des abonnements en 2024 et en 2025.

Ce qui change à la Trace: le ticket à l'unité ne bouge pas

Dans le secteur de Colmar, c'est l'inverse qui se produit : le ticket à l’unité reste à 1,50 euro à la Trace. Les élus communautaires ont voté une augmentation globale de moins de 2 % des tarifs. "On a fait le choix de ne pas suivre l'inflation, mais d'augmenter légèrement les abonnements pour ne pas pénaliser le pouvoir d'achat des habitants", explique Tristan Denéchaud, vice-président délégué aux transports de Colmar Agglomération.

Un choix établi sur fond d'augmentation importante du prix du gaz, alors que la quasi-totalité des bus de la Trace circulent au GVN. La facture a quintuplé en 2023.

L'abonnement mensuel tout public augmente ainsi de 33 à 34 euros. Le carnet de 10 tickets passe de 10,60 à 11 euros.

À la Trace, la dernière politique de hausse des tarifs remonte à 2017. En 2022, une simplification des tarifs et une baisse générale des abonnements avait été votée. Seul le titre à l'unité avait augmenté de 10 centimes.

Ce qui change chez Soléa : rien (ou presque rien)

Les élus de m2A ont voté pour la stabilité des tarifs de transports de Soléa en 2023. Une mesure qui "vise à encourager le recours aux transports en commun et qui traduit une nouvelle fois l’engagement de m2A en matière de transition énergétique et de réduction des gaz à effet de serre" indique Soléa dans un communiqué.

Tous les tarifs restent donc identiques à ceux de 2022, sauf la tarification multimodale Dual, applicable sur la ligne Mulhouse-Freiburg et qui dépend de partenariats avec la Région Grand Est et la Regio-Verkehrsverbund Freiburg (RVF). Cette tarification n’avait pas évolué depuis 10 ans précise le communiqué.

Pour mémoire, en 2022, m2A avait fait évoluer ses tarifs avec notamment la hausse du ticket unitaire à 1,50 €. Cela faisait suite à une baisse et une simplification des tarifs en 2019, suivie de 2 années de gel en 2020 et 2021.

Le ticket à l'unité s'élève à 1,50 euro en version papier et 1,30 euro sur l'application mobile.

La vente à bord du ticket "Secours" à 2 euros est maintenue en 2023.

Le tram-train, un cas à part

Pour circuler sur la ligne du tram-train, les habitants devront composer sans la tarification combinée "Attitude" qui disparaît.

À compter du 1ᵉʳ juillet, Soléa invite les clients à se reporter sur les gammes existantes :

  • Les abonnements combinés Primo + (pour les moins de 26 ans) ou Presto + (pour les 26 et plus) qui permettent de voyager à la fois sur les lignes TER, tram-train et sur les lignes du réseau Soléa (tram, bus, Filéa, Chronopro),
  • Les abonnements SNCF pour des voyages sur les lignes TER et tram-train,
  • Les tickets SNCF pour des voyages sur les lignes TER et tram-train,
  • Les tickets Soléa pour des voyages avec les lignes Soléa et valables jusqu’à la station Graffenwald à Wittelsheim avec la ligne tram-train.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité