Unser Land pour la première fois au second tour d'une élection législative

Entouré de son équipe, Gérard Simler prépare le second tour / © V.Roy - France 3 Alsace
Entouré de son équipe, Gérard Simler prépare le second tour / © V.Roy - France 3 Alsace

Gérard Simler (Unser Land) accède au second tour des élections législatives dans la 5è circonscription, où il n'a cependant guère de chances de gagner face au député sortant (LR/UDI) Antoine Herth. 

Par Danièle Léonard

Ancien conseiller général (Majorité Alsacienne) du canton de Marckolsheim, Gérard Simler a créé la surprise dimanche soir en terminant deuxième du premier tour, avec 16,85% des suffrages devant la candidate du Front National Eliane Klein, 15,91%.


Partout ailleurs, le parti régionaliste est devancé par le Front National, avec des scores qui oscillent entre 2,2 % dans la première circonscription du Bas-Rhin et 8,68 % dans la troisième circonscription du Haut-Rhin. 


Net recul par rapport aux élections régionales de 2015


Bien loin des scores des régionales de 2015 où les régionalistes, qui avaient mené campagne sur le rejet de la réforme territoriale et de la fusion entre l'Alsace, la Lorraine et la Champagne-Ardenne, avaient obtenu 12,64% dans le Haut-Rhin et 10,07% dans le Bas-Rhin, devenant la troisième formation politique alsacienne.

Preuve de ce recul s'il en est, le résultat de sa leader bas-rhinoise Andrée Munchenbach qui n'obtient que 4,71% dans la troisième circonscription du Bas-Rhin. 

Pas de quoi décourager Jean-Georges Trouillet, président de ce parti politique fondé en 2009. Extrait de son communiqué publié lundi matin.

L’issue de cette élection – la troisième en à peine deux ans - confirme l’implantation durable de notre mouvement dans le paysage politique alsacien, malgré certains facteurs défavorables dont le poids du contexte hexagonal et sa surexposition médiatique des partis parisiens.



Au final, Unser Land totalise au premier tour 40 063 voix en Alsace, soit 28 000 voix de moins qu'en 2015. 

Comme si la vague violette, qui a déferlé sur l'Alsace dimanche, avait fait passer au second plan les préoccupations des Alsaciens qui se déclaraient à 84 % favorables au retour à une région autonome, dans un sondage commandé par les régionalistes en mai dernier. 














Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Cookie Dingler, enfin libéré !

Près de chez vous

Les + Lus