VIDEO. Le nouveau Sapin Vert ouvert pour tous

durée de la vidéo : 00h05mn19s
Sujet Rund Um en alsacien sous-titré, en collaboration avec France Bleu ©France Télévisions

Dans les années 1970, le Sapin Vert de Bischheim (Bas-Rhin) était un dancing bien connu des fêtards, avant d'abriter un magasin de chaussures. Après une longue rénovation, ce lieu emblématique abrite désormais une bibliothèque, un bistrot et un tiers-lieu, ouverts à tous. Rund Um l'a visité.

(Visite des lieux avec Carine Feix, Arnaud Rapp et nos collègues de France Bleu Elsass)

Les anciens s'en souviennent encore. Au Sapin Vert, il fallait monter au premier. La piste se trouvait juste au-dessus du restaurant. "Un soir, tout le monde dansait le madison en rythme, et le restaurateur est monté en catastrophe nous demander d'arrêter parce que les danseurs faisaient trembler ses lustres! Il a même coupé l'électricité", raconte en riant Dany Sohn, musicien et ancien animateur des folles soirées des années 1960. Pour de nombreux jeunes, c'était l'âge d'or du Sapin vert. Certains week-ends, ils étaient 600 à se trémousser au rythme de l'orchestre de bal et de leurs cha-chas, twists et valses.

Le dancing est resté jusqu'en 1972, dans cette auberge érigée en 1900 et connue, dès le départ, sous le nom "Zur Grünen Tanne" (au Sapin Vert). Puis, il a dû fermer, suite à des problèmes d'incivilités, avant d'être transformé en magasin de chaussures. Jusqu'en 2011, l'endroit est devenu le magasin de chaussures Wagner. Sa gérante, Clarisse Perez, se souvient que certains clients demandaient à voir le sol conservé de l'ancienne piste de danse, où ils avaient des souvenirs de jeunesse. "On les amenait parfois à l'étage, et ils nous racontaient l'histoire de leur rencontre", nous dit-elle.

De dancing à maison culturelle

Changement de propriétaire en 2011. Les gérants du magasin de chaussures ne trouvent pas de repreneur. C'est alors la ville de Bischheim qui acquiert le bâtiment. Or, les années passent, sans réel projet. Jusqu'à ce qu'émerge l'idée d'une maison citoyenne et culturelle. Les travaux démarrent, une partie du bâtiment est démolie, une autre reconstruite... 5 millions d'euros de travaux, jusqu'à l'inauguration du nouveau Sapin Vert fin septembre 2023.

Sur 600 mètres carrés, les Bischheimois ont maintenant accès à une bibliothèque, un espace projection, ainsi qu'une brasserie, malicieusement appelée "Le Bisch'trot". "C'est une très bonne chose, parce qu'à Bischheim, nous manquons de restaurants", confie Jean-Louis Hoerlé, maire de la commune. Le local est ouvert tous les jours et propose des plats faits maison. Reste à aménager le jardin, encore en friches. "Il deviendra un îlot de fraîcheur", poursuit Jean-Louis Hoerlé, "avec des arbres, des bancs... et sans doute un grand sapin vert."