Apprentissage : Le Grand Est en 2eme position pour la formation des apprentis qualifiés

© Xavier Claeys/France 3 Champagne Ardenne
© Xavier Claeys/France 3 Champagne Ardenne

Selon le Baromètre annuel publié par l'Institut Supérieur des Métiers-MAAF, l'artisanat reste le premier employeur d'apprentis en France.
A la lecture de ce rapport, on s'aperçoit qu'un grand nombre de jeunes en apprentissage se dirigent vers l'enseignement supérieur dans le Grand Est.

Par Régis Gaudu

Le Grand Est est, selon le baromètre annuel ISM-MAAF, un grand pourvoyeur d'apprentis qui semblent en grande majorité se diriger vers des carrières d'ingénieurs.

2015-2016 : Un regain d'inscription

L'année 2015-2016 marque un retournement de situation en ce qui concerne le nombre d'inscrit en première année, une reprise de 2% sur l'ensemble du territoire.
Dans le Grand Est, on note que 13 000 apprentis se sont formés et ont été employés au sein d’une entreprise artisanale en 2015.
Un progression de 35 % de l’ensemble des apprentis scolarisés dans la région.

Vers un diplôme

Dans le Grand Est, les apprentis s'oriente vers l'obtention d'un diplôme de type CAP. 69 % sont inscrits en niveau V et 10 % dans un diplôme de l’enseignement supérieur, ce qui place notre région en 2ème position sur le plan national, juste derrière l'Ile de France.
Si l'on regarde de plus près, les prétendants au diplôme de CAP en apprentissage sont pour 54 % des jeunes issus du collège, pour 31 % en réorientation.

Un emploi à la clé

En 2015-2016, la région a formé 930 apprentis pâtissiers (CAP), 910 coiffeurs (CAP) et 700 boulangers (CAP). Les 3 diplômes représentent 20 % des apprentis de la région.
Une solution qui conduit majoritairement à un emploi. 58% de ces jeunes apprentis décrochent un emploi 7 mois après la fin de leur formation.

© F3 Lorraine
© F3 Lorraine



Sur le même sujet

Le nouveau boom des jouets bois

Près de chez vous

Les + Lus