• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Ardennes. Une clôture électrique pour éviter la propagation de la peste porcine

Cette clôture est installée depuis le 16 octobre 2018 par les chasseurs ardennais / © Daniel Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne
Cette clôture est installée depuis le 16 octobre 2018 par les chasseurs ardennais / © Daniel Samulczyk / France 3 Champagne-Ardenne

Dans les Ardennes, la fédération des chasseurs se mobilise pour éviter la propagation de la peste porcine africaine. Une clôture électrifiée de 25km est érigée pour protéger la frontière.
 

Par Brice Bachon

Il n’y a pas encore de cas d’animaux déclarés l’ayant contractée en France, mais la peste porcine africaine a déjà fait ses premières victimes collatérales en Meurthe et Moselle, des cyclotouristes en promenade. Fort heureusement, le virus est sans conséquences pour l’homme.


90 sangliers morts de sangliers

En Belgique, on recense déjà 90 animaux morts de ce virus depuis le 13 septembre, à quelques kilomètres de la frontière ardennaise. Alors, pour éviter qu’elle ne se propage et n’atteignent les animaux du côté français de la frontière, les chasseurs de Meurthe et Moselle ainsi que de la Meuse, ont mis en place depuis samedi dernier (13 octobre) une clôture électrifiée.


Les Ardennes protègent aussi leur frontière

Jusque-là non concerné, le département des Ardennes fait de même depuis ce mardi (16 octobre). Une clôture électrifiée d’une trentaine de kilomètres est installée pour empêcher le passage de sangliers belges. Une mesure nécessaire selon la fédération de chasseurs, car si des cas étaient signalés sur des animaux en France ou dans les élevages porcins de la région, c’est tout le cheptel qui devrait être abattu. En effet, la maladie se transmet entre animaux, et aucun vaccin n’existe, elle est mortelle dans 100% des cas, pour les animaux touchés.
 

Interdiction d’activités en foret

Depuis le 8 octobre, toutes activités professionnelles, de loisirs ou de chasse est interdite dans 21 communes qui restent en zone d’observation renforcée.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

"La Lorraine est formidable"

Les + Lus