• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Ardennes : découverte d'une tombe à char gauloise hors du commun

© FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
© FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Une figure aristocratique gauloise inhumée avec son char d'apparat a été mise au jour à Warcq dans les Ardennes. Les archéologues protègent la scène, grattent la terre et relèvent les indices pour remonter l'histoire de ce trésor hors du commun datant de plus de 2.000 ans.

Par CB avec AFP

Les fouilles ont débuté le 3 juin dernier sur le tracé de la future autoroute A304 entre Charleville-Mézières et Rocroi. Les archéologues ont déja fait plusieurs découvertes : les squelettes de deux humains, quatre chevaux et un cochon ont été retrouvés, ainsi que des éléments d'attelage et de décoration. Mais la tombe à char constitue sans aucun doute la trouvaille la plus exceptionnelle

Une tombe à char hors du commun

Les archéologues ont d'abord découvert les roues du char, décorées à la feuille d'or, puis des restes de vases sont apparus ainsi que d'autres objets, et enfin la carcasse de deux équidés et deux squelettes humains. La sépulture est exceptionnelle par son contenu mais aussi par sa dimension hors norme de 15m².

 Les dignitaires gaulois, hommes ou femmes, étaient enterrés sur leur char funéraire en signe de prestige. Selon leur rang aristocratique, il arrivait qu’on sacrifie des animaux et, plus rarement, des serviteurs. Ici on a la totale.

Bernard Roseau, responsable des fouilles de la cellule archéologique du Conseil général des Ardennes











La datation préliminaire situe la sépulture autour du Ier siècle avant notre ère.

Emilie Millet, archéologue à l'Inrap, sera l'invitée du 19/20 de ce jeudi 3 juillet.

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus