Ardennes : les éditions Terres Ardennaises publient des contes et récits pour le temps de Noël

De la neige, des étoiles, des sapins, le décor des Ardennes qui sert de trame aux histoires, sans compter un petit renard, le livre, signé Alain Sartelet, devrait séduire petits et grands. Pas de retour sur les légendes des siècles passés, pour renouveler le genre, l’auteur a tout imaginé.
 
Un livre pour renouer avec la tradition du conte.
Un livre pour renouer avec la tradition du conte. © Document remis
Alain Sartelet est sedanais, d’origine. Exilé à Paris pour des raisons professionnelles, il n’a jamais perdu le lien très fort avec sa " terre natale ". Durant sa vie professionnelle, il s’occupait de documentaires destinés aux musées, aux universités, pour le Centre National du Cinéma. " C’était une petite cinémathèque du monde des arts ", raconte-t-il. " J’ai toujours été passionné par le patrimoine. J’ai d’ailleurs écrit sur les églises, les châteaux. Le patrimoine est précieux souvent mal connu. Mon autre passion, c’est le dessin. J’ai donc illustré moi-même ce livre où j’ai reconstitué des lieux. En me basant sur l’histoire des Ardennes", dont Alain Sartelet parle avec chaleur et enthousiasme.

" J’ai créé des contes voulus fantastiques, ouverts sur le rêve. Une manière de refaçonner les contes et légendes. Tout est sorti de ma caboche, sans référence aux légendes qui existaient déjà. Ce livre, c’est l’histoire locale, vue du côté de l’imaginaire. Au moment, où j’écrivais, et où je dessinais, un petit renard est apparu. J’ai choisi de le faire vivre tout au long du récit. Il est le fil conducteur de toutes ces histoires. C’est aussi pour moi, l’occasion  de parler de Noël. Vous n’avez pas idée à quel point, c’est important. Je viens de terminer ma crèche. Ca me fait toujours de la peine, quand j’entends des gens dire qu’ils n’aiment plus Noël, car c’est un moment qui apporte la joie, la compassion, l’entraide. Le monde de l’enfance aussi est précieux. Dans ce livre, j’ai écrit pour tous les coins des Ardennes ".

 

Imprimé dans les Ardennes, pour la défense du territoire

Depuis 1982, l’association Terres Ardennaises a édité 150 revues, dédiées à l’histoire et à la géographie de ce département du nord du Grand Est. En 1984, elle a commencé à publier également des livres. Il y a quelques années, notamment, un ouvrage avait été consacré à Saint Nicolas, en Lorraine et en Champagne-Ardenne. Celui qui sort aujourd’hui, est le 85ème ouvrage porté par l’association. C’est l’imprimerie Félix, à Vouziers, qui a été choisi pour sa réalisation. "Nous avons toujours fait imprimer nos livres dans les Ardennes ", explique Jacques Lambert, Président de Terres Ardennaises.

 " C’est une stratégie plus coûteuse, mais logique car nous sommes attachés à a défense de notre territoire. A chacun ses valeurs ! On passe pourtant une très mauvaise année. Les librairies ont été fermées, et nous n’avons pas pu tenir de stand pour y vendre nos ouvrages, comme c’était le cas habituellement, car de nombreuses manifestations ont été annulées. Ainsi, nous ne pouvons pas participer au traditionnel marché de Noël de Launois-sur-Vence. Il y a quelques années, nous aurions publié 1000 exemplaires, mais, cette fois, il nous a semblé plus raisonnable de nous en tenir à 700. Terres Ardennaises compte une dizaine de membres, des enseignants pour la plupart, et un réseau d’une trentaine d’amis.  Alain Sartelet, bénévole, fait partie du comité de rédaction".

La qualité d’un travail reconnue

L'auteur peut passer plus d'une journée sur un dessin.
L'auteur peut passer plus d'une journée sur un dessin. © Document remis


 

" Son petit renard...c'est un peu la petite souris de Plantu".

Jacques Lambert, Président de Terres Ardennaises.



" Il y a un ou deux ans, quand Alain Sartelet, nous a fait part de son souhait d’écrire ce livre, nous avons immédiatement été enthousiastes. Il avait déjà publié chez nous, un ouvrage sur la Pointe de Givet, un autre sur la Principauté de Sedan et un texte sur les fortifications de Mézières. On connaît la qualité de son travail. On aime beaucoup ses textes et c’est un très bon dessinateur. Le dessin, c’est sa passion. Il peut passer plus d‘une journée sur un seul dessin. Son petit renard qu’on retrouve tout au long du livre, c’est un peu la petite souris de Plantu. Il le fait fouiner partout, Revin, Fumay ou encore à la chartreuse du Mont- Dieu. Dès que l’imprimeur aura terminé son travail, mi-décembre, le livre de contes sera disponible en librairie et on pourra le commander sur notre site internet. Il devrait plaire aux petits comme aux grands".

"Pour tous les curieux de ce qui touche à ce département, nous sommes très contents d’avoir pu publier un numéro double de notre revue, consacré au canal des Ardennes. En janvier, la Meuse ardennaise suivra. Côté livre, outre " le petit carnet rouge" de Raymond Hardy et Hervé Lacroix, nous proposerons prochainement" L’odeur de la mousse. Souvenirs d’un Parigot en vacances dans les Ardennes". Il est signé Raphaël Huertas ".
 Même si au fil du temps, l'équipe de Terres Ardennaises se réduit peu à peu, il en reste encore de solides piliers, comme Jacques Lambert, toujours animés par le désir de transmettre culture et traditions ardennaises.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres culture noël événements sorties et loisirs