Ardennes : on en sait plus sur le cheval en balade de nuit avec une biche au centre de Chooz

Publié le Mis à jour le

La fable du poney et de la biche vous a fait sourire. Cette jument se baladait de nuit dans le centre de Chooz (Ardennes) avec une biche sauvage. Le propriétaire de la jument nous raconte les coulisses de cette fugue en nocturne. 

Un poney déconfiné, en fugue -mineure- de nuit, sur la place du village, accompagné de son amie de toujours, une biche sauvage. L'histoire vraie se passe dans les Ardennes, en plein centre du village de Chooz. La fable de la biche et du poney, digne de La Fontaine, vous a fait sourire. "Que font-ils dans les rues à cette heure ci ? Heureusement que le couvre-feu est terminé !", écrit Daniel sur Facebook, "balade de nuit, c'est l'été on va pas se priver", poste Marie-Noëlle. "Marre d'être dans un pré, on va faire une petite balade, voir ce qui se passe dans le village", remarque Monique. Les commentaires sous la vidéo postée par la mairie de Chooz (18.000 vues) et sous notre article, sont positifs, et joyeux. Mi amusés, mi étonnés par cette balade amicale entre les deux animaux. 

Les propriétaires de la jument irlandaise, prénommée Maya, ont été avertis pendant la nuit de cette balade sur la place du village de Chooz. Le 1er juin à 1h30 du matin. "Maya, c’est la jument de ma femme, précise Yohann Donckers, joint par téléphone. On l’a depuis cinq ans, l'amitié avec cette biche date d'il y a quatre ans. "Quand j’ai vu la vidéo je n’ai pas été étonné du tout, cette biche vient souvent rejoindra Maya, elle est sauvage mais elle vit en permanence avec la jument, en revanche dès qu’on s’approche d’elle, elle s’enfuit. Une amitié animale. Un couple inséparable. 

L'histoire de la biche

Nos confrères de l'Ardennais révèlent par le biais du maire de Chooz, que cette biche a elle aussi une histoire particulière. Elle est connue et protégée. Selon le maire, Jean-Marie Barreda, "Il y a cinq ans, sa mère a été tuée pendant la saison de chasse. Elle avait traversé la Meuse et, perdue, avait rejoint un troupeau de moutons". Nourrie chaque jour par l’homme, elle ne laisse pas approcher pour autant. En grandissant, l’animal s’est rapproché des chevaux. 

Toujours farouche, la biche, confirme Yohann. Dès qu'elle voit n’importe quel être humain, elle part. En revanche le couple propriétaire de la jument irlandaise à la robe noire et blanche se régale du spectacle au quotidien. "C’est notre moment magique, on la voit chaque soir aux côtés de la jument. On n’explique pas ce phénomène, c’est une amitié animale, en grandissant ensemble elles sont devenues inséparables. Comme si elles étaient soeurs. Une amitié pour la vie. Si on pouvait prendre exemple sur les bêtes, à ne pas faire de différence et à ne pas se prendre la tête, lance Yohann. C’est un exemple, car un équidé et un cervidé, c’est rare de les voir ensemble, ça montre qu’ils ont vécu ensemble à l’état sauvage aux origines, et ils se retrouvent. Il faut savoir s’entendre avec n’importe qui. Même si on est différent on a tous un coeur qui bat", ajoute l'artisan, philosophe. 

La jument et la biche, une longue histoire d'amitié ©Y.Donckers

La balade biche poney a fait du bruit. La mairie de Chooz, malicieuse, écrit : "on va devoir créer une page spéciale si ça continue". "On a eu les médias locaux. L'histoire fait parler, mais à présent, on espère que personne ne les embête. Il faut les laisser tranquille ces deux-là. Pour Yohann, nul besoin de chercher un pourquoi ? à cette relation cheval-biche. C’est la nature. Il n’y a pas de raison spécifique. Ils se sont baladés, car il n’y avait plus de courant sur sa clôture. La jument a réussi à se sauver et la biche l’a suivie. Dans la nuit, une tante m’a appelé, me disant 'j’ai entendu des bruits et c’est ta jument', avec ma femme on s’est inquiété de savoir où elles étaient allées. Je ne voulais pas que les animaux se blessent.

Du coup on s’est habillé, et au moment ou on sortait de chez nous, non loin de la place du village, on a entendu le bruit des sabots de Maya. Sur la vidéo, on voit qu’ils partent par la rue au fond de la place. Elle marche doucement et on l’entend bien. Elles se sont mises sur le parking devant chez nous, ma femme l’a appelé, elle est venue. La biche a commencé à fuir en observant de loin. Je voulais éviter qu’elle ne se blesse dans un grillage. Au final elle a passé le grillage autour de la halle, elle a coupé à travers champ. Elle a disparu dans la nuit, on a ramené Maya dans sa pâture. Il était 1h30. Et on se levait à 5 heures le lendemain".

La jument et la biche ©Mairie de Chooz

"Ensemble c'est tout"

Vétérinaire à Reims, le docteur Yannick Perennes nous a livré son analyse de cette histoire d'amitié entre ces deux animaux herbivores. "C’est toujours relativement rare entre deux espèces différentes, car même chez les humains, on court plus après une fille ou un garçon qu'après une vache. Dans la communication non verbale des animaux, on est attiré par une odeur, et par son espèce en général. Parfois on a des histoires entre deux animaux différents, certains propriétaires le connaissent bien entre chats et chiens, ils finissent par bien s’entendre.

Donc a priori, on s'allie plus avec nos semblables qu’avec les autres. Mais ici, ce sont tout de même deux herbivores, quadrupèdes, ils mangent la même chose, l’autre n’est pas un danger. Ce serait étonnant une relation entre une biche et un chien de chasse à cours ! Ils sont bien ensemble, ça ne s’explique pas et c’est tant mieux. Il en va de tous les êtres vivants. C’est des choses qui ne s’expliquent pas. C'est une cohabitation insolite, car dans ce cas un animal sauvage sympathise avec le domestique. Mais on peut voir des chevreuils partager des prés avec des vaches. Les chevreuils n'iraient pas vers des bergers allemands. Certains animaux domestiques à l'inverse ont peur des animaux sauvages, car ils n’ont pas les mêmes codes. La jument et la biche se sont habitués l’un à l’autre, il n'y a pas de rapport de prédation. C’est mignon. C’est leur communauté d’herbivore. Des copains en somme".

Une histoire digne d'un joli film, le scénario est prêt.