Cet article date de plus de 3 ans

Dans les Ardennes, un autiste reproduit les fêtes foraines en maquettes au détail près

La fête foraine, c'est le monde merveilleux de Simon Lallemant. Ce jeune Ardennais de 26 ans, autiste, est un passionné des attractions. Des manèges qu'il reproduit à l'identique. Portrait.

A 26 ans, ce jeune ardennais autiste voue une véritable passion pour la fête foraine depuis ses 5 ans.
A 26 ans, ce jeune ardennais autiste voue une véritable passion pour la fête foraine depuis ses 5 ans. © Daniel Samulczyk - France 3 Champagne-Ardenne
Toutes les maquettes de Simon Lallemant sont des reproductions à l'identique d'attractions que Simon Lallemant connaît par cœur. Des manèges qu'il a photographié, étudié sous toutes les coutures, dont il a fait des prototypes.

Ils sont entièrement réalisés et bricolés ensuite avec les moyens du bord - circuits électriques compris - grâce à sa mère, Michèle, son binôme de travail :

"Simon reproduit la vie des forains ici, puisqu'il démonte toutes les semaines. Il met en camion, il remonte la semaine suivante. Il suit les tournées des forains qu'il reproduit. Il a une mémoire d'enfer, il sait tout, il est capable de tout vous dire, le moindre petit détail."

Car à 26 ans, ce jeune ardennais autiste voue une véritable passion pour la fête foraine depuis ses 5 ans. Un univers qu'il s'est totalement approprié et qui le rassure :

"Pour fabriquer un manège, il faut des mois et des mois", raconte le jeune homme.

Le laisser assouvir sa passion a représenté un grand changement pour sa mère : "Quand j'ai compris que c'était quelque chose de très important pour lui, je suis rentrée dans son monde en l'emmenant le week-end sur les fêtes, en le laissant discuter avec des forains. Son comportement a changé, il est devenu beaucoup plus calme."

Connu et apprécié des forains


Sur la fête de Charleville-Mézières, Simon est totalement dans son élément, il va tout sourire à la rencontre des forains, devenus ses amis.

"Cela fait des années que l'on le voit parcourir les allées de nos fêtes dans le département des Ardennes. Il a une grande connaissance des personnes, et de nos attractions aussi. A la limite, il serait même plus callé que nous !", affirme Jean-Pierre Terroine, un forain.

Une fois sur place, c'est plus fort que lui, il parle technique. Ce trampoline est son prochain défi :

"Il y aura beaucoup de travail à faire mais c'est la prochaine maquette à faire."

Une attraction qui trouvera sa place dans sa fête foraine.

Voir notre reportage :

durée de la vidéo: 02 min 33
Dans les Ardennes, un autiste reproduit les fêtes foraines en maquettes au détail près ©France 3 Champagne-Ardenne


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap société loisirs sorties et loisirs