Charleville-Mézières : un Cabaret vraiment, vraiment Vert !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Céline Lang
Vert, vous avez dit vert ? La tête à l'en...vert !
Vert, vous avez dit vert ? La tête à l'en...vert ! © L.L/ France 3 Champagne-Ardenne

L'étiquette "festiva éco-responsable" est au Cabaret Vert ce que l'étendard est au chevalier ; l'annonce d'une couleur définitivement verte, pour un développement durable placé au coeur de chaque action du festival. Voici, en photos, les 1000 et un petits gestes "verts" du Cabaret

La déco, la restauration, l'accueil du public, les transports... Depuis 13 ans, les 300 partenaires du Cabaret Vert s'investissent pour faire de l'évènement l'un des tout-premiers festivals éco-responsables de France. 

Côté restauration, plus de 25 stands et 100 plats différents sont proposés sur le site du festival. Jus de fruits locaux, Croque-Maroilles, Cacasse à cul nu, juste une bonne croûte, toute la nourriture repose sur une charte de restauration durable : origine des produits, gestion de l'eau, des déchets, des conditions de travail... L'objectif : contribuer au maintien de l'emploi dans les Ardennes et valoriser le savoir-faire des artisans et producteurs ardennais.

D'autres initiatives sont mises en place pour préserver la planête sur le Cabaret Vert : le tri des déchets a toute sa place avec la rénovation des points de tri et la construction de prototypes. Côté mégots, l'idée est diminuer sensiblement la présence de mégotssur le site avec la mise en place de cendriers citoyens. Une équipe de plombiers bénévoles travaille, comme avec l'installation de toilettes sèches, à économiser l'eau.

Le festival ardennais nous enthousiasme donc plus vert que vert, et nous donne des pulsions de recyclage que l'on avait encore jamais éprouvées !

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.